Accueil Magazine Hors-Série N°1. Tout savoir des bateaux du Vendée Globe, l’histoire des IMOCA

Hors-Série N°1. Tout savoir des bateaux du Vendée Globe, l’histoire des IMOCA

8,50

Catégorie :

Description

Tout savoir des bateaux du Vendée Globe, l’histoire des IMOCA
En kiosque. 80 pages. Vendu au prix de 8,50 €
Un hors-série réalisé par Patrice Carpentier avec la collaboration de Jean Sans

L’HISTOIRE REVISITÉE

Le Vendée Globe reste La course au large par excellence.
C’est une aventure humaine extraordinaire qui tous les 4 ans rassemble passionnés et spectateurs par dizaines de milliers au départ des Sables d’Olonne. C’est aussi une histoire de bateaux, celle des 60 pieds monocoques réunis sous la bannière de l’association internationale IMOCA.
Des voiliers de plus en plus rapides, dorénavant équipés de foils. Comment ça marche ? Comment en est-on arrivé là ? Quelle a été leur évolution au fil des différentes éditions ? Aucun ouvrage n’avait à ce jour raconté l’histoire de ces bateaux et des choix qui ont guidé leur mutation. Grâce à la collaboration de Jean Sans, expert mondialement reconnu et qui fut une cheville ouvrière des premiers développements de la jauge avant même qu’elle ne s’appelle IMOCA, vous saurez tout sur le sujet. Sont également présentés dans cet ouvrage des aspects spécifiques au Vendée Globe, son histoire, des statistiques, son parcours, la météo escomptée, l’innovation technologique, et bien sûr les acteurs en 2020 de cette odyssée considérée comme l’Everest des mers.
De mes trois Vendée Globe, le souvenir de moments paisibles l’emporte sur ceux moins plaisants. Je me demande pour m’être essayé quelques heures durant à bord de ces nouveaux IMOCA à foils s’il en sera de même pour leurs skippers. Les bolides ricochent durement à la surface de l’eau, sont totalement inconfortables, exténuants à gérer et deviennent du fait de leur vitesse sidérale dangereux même dans l’habitacle. A cela s’ajoutent la pression de la compétition et du moment toujours retardé où il faut appuyer sur la pédale de frein au risque de casser l’engin. Bref, si les fondamentaux du Vendée Globe demeurent immuables – un tour du monde en solitaire sans escale et sans assistance – les bateaux, eux, ont bien changé.

Patrice Carpentier

SOMMAIRE
Introduction
La genèse : l’appel du large
Retrospective: 30 ans et 8 vg
Le parcours avec jean-yves bernot
Conjuguer puissance et sécurité
L’apparition des foils
Pilote automatique à l’epreuve du vendée
L’enjeu des données
Les voiles
La classe imoca : les évolutions
Le vendée globe 2020
Interview skippers