Alors qu’il s’apprête à débuter sa septième saison en Figaro Bénéteau, Xavier Macaire affiche clairement ses ambitions : d’une part remporter la Solitaire Urgo – Le Figaro et d’autre part ajouter un nouveau titre de Champion de France Elite de Course au Large en solitaire à son palmarès. Si ces objectifs sont élevés, le navigateur possède tous les atouts dans son jeu pour les atteindre d’autant que pour cette saison 2017, outre les soutiens de Chemins d’Océans et du Groupe DLD qui l’accompagnent depuis plusieurs années déjà, il compte désormais sur celui du Groupe SNEF. Ce nouveau partenaire titre, leader français indépendant et acteur reconnu des secteurs de l’Énergie, des Procédés Industriels, des Télécommunications et des Technologies de l’Information, va lui permettre à la fois de participer à l’ensemble des épreuves du calendrier 2017 de la classe Figaro, mais aussi et surtout d’aborder sa saison dans les meilleures conditions possibles. Voilà donc qui promet !
Après avoir accompagné Jean-Paul Mouren pendant plus de vingt ans sur le circuit des Figaro Bénéteau, le Groupe SNEF poursuit aujourd’hui son aventure dans le milieu de la course au large aux côtés d’un coureur tout aussi emblématique que le précédent mais aussi particulièrement ambitieux. « Cette année, j’ai un double objectif : remporter la Solitaire Urgo – Le Figaro et décrocher le titre de Champion de France », annonce de but en blanc Xavier Macaire. De fait, si le challenge est élevé, il est clairement à sa mesure. N’a-t-il, d’ailleurs, pas déjà failli remplir le contrat en 2015, année où il a terminé troisième de la plus exigeante des courses en solitaire et à armes égales alors que le titre lui était promis puis décroché la première place du championnat ? « J’ai conscience que mes objectifs sont élevés, cependant, je sais qu’ils sont cohérents », ajoute le skipper qui connait aujourd’hui parfaitement ses forces et ses faiblesses, et qui sait se donner les moyens de ses ambitions. En ce sens, ce n’est pas un hasard si depuis peu, il a choisi d’installer son camp de base aux Sables d’Olonne, ville dont le port est actuellement toujours sous les feux du fameux Vendée Globe, et d’intégrer l’association Les Sables d’Olonne – Vendée Course au Large. Pour l’heure, Xavier Macaire termine le chantier d’hiver de son bateau et devrait remettre sa monture à l’eau le 6 mars prochain. « Nous avons notamment mis l’accent sur la préparation de la carène, les profils de quille et de safrans puis refait les peintures, un peu d’étanchéité d’accastillage et une réparation sur le pont. Au final, nous avons fait avec le temps que nous avions mais je suis plutôt content de ce qui a pu être réalisé », note le marin qui s’apprête à entamer sa 7e saison sur le circuit Figaro Bénéteau et qui espère, on l’a dit, décrocher enfin la victoire dans la célèbre Solitaire après déjà deux podiums (2e en 2013 et 3e 2015) et trois victoires d’étapes.
Une relation « gagnant-gagnant »

« Le fait que Chemins d’Océans et le Groupe DLD me renouvèlent leur confiance et que le Groupe SNEF m’apporte désormais son soutien en tant que partenaire principal me permet d’aborder cette année 2017 sereinement. Grâce à eux, mon projet commence réellement à se professionnaliser. J’espère parvenir à instaurer une vraie relation de confiance avec eux, et faire en sorte que notre relation soit gagnant-gagnant », indique le nouveau skipper Groupe SNEF qui sera ainsi au départ de l’ensemble des courses au programme du Championnat 2017, en l’occurrence la Solo Normandie (Granville – Cherbourg) du 13 au 19 mars, la Solo Concarneau – Trophée Guy Cotten (Concarneau) du 4 au 9 avril, la Solo Maître Coq (Les Sables d’Olonne) du 21 au 30 avril, la Solitaire Urgo – Le Figaro (Bordeaux – Gijón – Concarneau – Concarneau – Dieppe) du 26 mai au 25 juin puis le Tour de Bretagne à la Voile du 24 août au 3 septembre et la dernière épreuve sortie des tablettes de la classe Figaro cette semaine, la Douarnenez Fastnet Solo du 13 au 23 septembre.
« Les premières courses vont débuter rapidement. Comme je n’ai pas eu le temps d’aller sur l’eau depuis le début d’année elles vont me servir d’entraînement et de mise au point pour mes principaux objectifs de la saison, je vais y aller avec une vraie volonté de résultat », assure Xavier Macaire dont on peut compter sur l’expérience et la détermination pour ne pas faire de la simple figuration mais pour confirmer qu’il est non seulement l’un des hommes forts du circuit, mais aussi tout simplement l’homme à battre.

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE