Tour de France à la Voile 2017, acte de Dunkerque, le 07 juillet 2017. Crédit photo : Jean-Marie LIOT / ASO

La 40e édition du Tour de France à la voile a été lancé hier à Dunkerque. Une première journée qui s’est déroulée dans des conditions légères. Le Team SFS de Sofiane Bouvet remporte le raid côtier.
Les 29 équipages en lice dans le 40ème Tour de France à la Voile ont vécu une journée d’ouverture très technique ce vendredi 7 juillet à Dunkerque. Forts courants, bancs de sable, épaves : les écueils étaient nombreux et le léger vent d’Ouest demandait aux marins de naviguer finement le long des dunes de Flandre. A ce petit jeu, c’est le Team SFS de Sofian Bouvet qui s’en est le mieux sorti, remportant le Raid Côtier au terme d’un formidable duel avec Trésors de Tahiti. Vivacar.fr CEFIM complète le podium du jour. Chez les amateurs, Homkia / Les Sables d’Olonne Agglomération occupe le haut du tableau tandis que le classement Amateurs est ce soir dominé par Toulon Provence Méditerranée.

Courant fort et vent faible pour la première journée du Tour de France à la Voile 2017 : les marins devaient avoir les nerfs solides, surtout les tacticiens ! Si les conditions estivales étaient très confortables pour les observateurs, elles l’étaient donc beaucoup moins pour les régatiers. La météo, très calme, exigeait en effet une attention de tous les instants. Il fallait prendre garde à la répartition des poids à bord, être fin à la barre et aux réglages, rester à l’affût de la moindre risée et faire les bons choix stratégiques. La moindre erreur faisait perdre de précieuses longueurs.
C’est à 12h30 qu’a été donné le coup d’envoi du premier Raid Côtier de cette 40ème édition du Tour. Les marins avaient hâte d’en découdre, certains un peu trop, à l’instar de Cheminées Poujoulat et des Espagnols de New Territories, qui ont volé le départ et ont dû franchir à nouveau la ligne. Tout un symbole, c’est le team de Dunkerque Voile, fin connaisseur des effets de site locaux, qui a pris le meilleur départ. Mais assez rapidement, trois équipages se sont détachés, et pas des moindres : Trésors de Tahiti, Team SFS et Vivacar.fr CEFIM.

Team SFS l’emporte d’un souffle devant Trésors de Tahiti et Vivacar.fr CEFIM
Puis un duel s’est mis en place en avant de la flotte. Tout au long de la régate, les Tahitiens ont mis une pression d’enfer sur les leaders de Team SFS avec Sofian Bouvet à la barre, accompagné de Noé Delpech et Achille Nebout. Tout en contrôle, ces jeunes talentueux ont su s’accrocher et résister aux assauts de leurs dauphins tahitiens, remportant brillamment ce Raid Côtier. Coup d’essai, coup de maître pour le Team SFS qui participe pour la première fois au Tour et ne cache pas ses hautes ambitions. Deuxièmes aujourd’hui, les Tahitiens emmenés par Teva Plichart entament donc de bien belle manière leur deuxième Tour de France à la Voile (ils avaient terminé 14e du premier Raid côtier en 2016). Avec une meilleure préparation et le renfort de Quentin Ponroy, cet équipage affiche une cohésion et une sérénité qui leurs permettent de viser le haut du tableau, comme le prouve leur résultat du jour. A la 3e place, on retrouve l’équipage de Vivacar.fr CEFIM qui a tout tenté pour revenir sur Trésors de Tahiti, en vain. Mais la 3e marche du podium satisfait pleinement ce team qui profite notamment de la présence à bord (jusqu’à Jullouville) de Paul Meilhat, qui a participé au dernier Vendée Globe sur SMA, et prendra part au prochain en 2020.

Fondation FDJ – Des Pieds et des Mains et Team Oman Sail dans le Top 5, les tenants du titre 9e
Si le trio de tête s’est assez rapidement dessiné, plusieurs équipages se sont battus pour les places dans le Top 5. C’est finalement l’équipage de Fondation FDJ – Des Pieds et des Mains, emmené par le double champion paralympique Damien Seguin, qui a terminé au pied du podium. Premier équipage international aujourd’hui, le team Oman Sail s’est de son côté emparé de la 5e place. Ultra dominateurs l’an dernier, les tenants du titre de Team Lorina Limonade – Golfe du Morbihan ont dû se contenter de la 9e place. Ils ont manqué leur entame, contournant la première marque à une très inhabituelle 17e place, avant d’entamer une remontée dont ils ont le secret. Même si le résultat n’est pas à la hauteur de leurs espérances, ils ont limité les dégâts.
Du côté des amateurs, le podium est composé d’Homkia / Les Sables d’Olonne Agglomération, Dunkerque Voile et Techneau. Chez les jeunes, le trio de tête est composé de Toulon Provence Méditerranée, Ville de Genève – CER 2 et Team Lorina Mojito – Golfe du Morbihan.

Demain, les 29 Diam 24 participeront à une journée d’exhibition qui ne sera pas comptabilisée dans le classement. Les équipages en profiteront pour continuer à prendre leurs marques dans le deuxième grand exercice du Tour : les fameux Stades Nautiques.

ILS ONT DIT

Réactions des trois premiers à l’arrivée :
Sofian Bouvet (Team SFS) : « Nous savions que nous étions à l’aise dans le petit temps, la victoire du jour confirme notre bon niveau de jeu. Tout s’est bien passé pour nous et le résultat final nous ravit. Avec les Tahitiens, nous avons jusqu’au bout livré un beau combat. C’est aussi grâce à eux que nous sommes restés 100 % concentrés jusqu’à la ligne d’arrivée. La course a été longue, environ 4 heures, et je faisais parfois des blagues pour détendre l’atmosphère. Maintenant, place aux régates en Stade Nautique. Nous aimons cet exercice sur des petits parcours. Mais d’autres se débrouillent aussi très bien. Affaire à suivre ! »

Teva Plichart (Trésors de Tahiti) : « Je suis très fier de mon équipage qui est resté décontracté malgré des conditions difficiles nerveusement. Nous avions une bonne communication à bord avec Quentin (Ponroy) et Pierre (Pennec). SFS a été très bon. Nous avons attaqué à fond, mais impossible de les passer ! L’an dernier, nous avions très mal commencé le Tour par manque d’entraînement et de cohésion. Aujourd’hui, on se sent à l’aise, sereins. C’est important d’être devant aujourd’hui, mais le Tour est une longue épreuve… »

Matthieu Souben (Vivacar.fr CEFIM) : « Ce matin, on aurait signé tout de suite pour cette 3e place ! C’est une belle journée pour nous qui nous met dans une dynamique positive. Nous n’avons rien à envier aux grosses équipes, même s’il reste des points à travailler. C’est notre première participation sous ces couleurs mais chacun dans l’équipe a déjà participé plusieurs fois au Tour. L’équipe est composée de personnes qui viennent d’horizons très différents mais chacun est spécialiste dans son domaine. Pour nous, l’objectif final c’est le Top 5. »