Vers un record de participation

Passage Stromboli Middle Sea Race 2013
DR

Devant les étraves un parcours de 606 milles en Méditerranée qui attire des amateurs affûtés et des professionnels. Si les bateaux italiens devraient être majoritaires, l’épreuve attire des propriétaires britanniques, russes, néerlandais, allemands et français, mais il y aura également des bateaux venus de l’Australie et des Etats-Unis.

Le départ est signalé dans le Grand Port de la Valette. La flotte doit remonter au nord pour passer par le détroit de Messine avant de doubler le volcan de Stromboli. Ensuite, c’est cap au sud-ouest en longeant les côtes nord de la Sicile avant de plonger jusqu’à l’île de Lampedusa avant le retour vers Malte et la ligne d’arrivée dans le port de Marsamxett.

Difficile de faire des pronostics, car sur ce parcours tout dépendra des conditions météorologiques, qui sont assez imprévisibles à cette époque de l’année. Le grand maxi  Esimit Europa 2 devrait logiquement remporter la course en temps réel. Pour Jochen Schümann, c’est l’épreuve phare de la saison qui marque également la fin de l’année en Méditerranée. Il va espérer retrouver les conditions propices au record de l’épreuve. Le temps à battre de 47 heures, 55 minutes et 3 secondes a été établi en 2007 par Rambler. L’année dernière, l’équipe a dû déclarer forfait lorsque le bateau a démâté pendant le convoyage vers Malte. Parmi les fidèles du circuit Rolex, Niklas Zennström sera parmi les plus déterminés à rajouter une nouvelle victoire en temps compensé à son palmarès après ses succès dans la Fastnet Race.