Vendée Globe virtuel. Trinquette obligatoire, polaires de vitesse

virtuel regatta

Les leaders du Vendée Globe Virtuel sont largement devant les bateaux réels. Une avance prise dans l’Ocean Indien et qui s’est accentué au passage du cap Leewin.

Le groupe leader composé d’environ 50 000 bateaux affronte des vents supérieurs à 40 nds mais n’avance pas plus vite que ceux derrière qui ont un vent à 30 nds. Au contraire. Contraints par les polaires du bateau, a partir de 36 nœuds, les vitesses tombent, le bateau étant sous trinquette. Beaucoup se sont faits avoir ce matin – en tout cas, cela a été notre cas. Nous pensions plafonner entre 21 et 22 nds dans 40 nds de vent mais on se retrouve finalement à 14,5 nds dans le Pacifique avec 43 nds à devoir attendre que le front passe pour espérer retrouver 30 nds de vent et de la vitesse.

L’occasion de s’intéresser à la fonction polaires du bateau disponible dans le jeu Virtual Regatta en mode expert et qui est très bien faite pour donner dynamiquement en fonction de la vitesse du vent, la vitesse du bateau et la voilure associé. On en profite pour vous monter la différence entre les polaires des bateaux à foils entre deux générations et ceux à dérives droites réalisées par le Pôle Finistère de Port La Forêt.

L’écart s’est creusé entre ce groupe de tête auquel nous avons pu recoller après 3 jours favorables et la suite de la flotte dont les 60 000ème sont déjà a plus de 1000 milles !

polaire des différents IMOCA