Le Vendée Globe Virtuel réparé

Le Vendée Globe virtuel est reparti après plusieurs heures où il était impossible de se connecter. 258 000 personnes étaient inscrites au moment du départ. Le nombre devrait augmenter dans les prochains jours mais quelle déception pour tous ceux qui souhaitaient vivre leur Vendée Globe virtuellement.

Un message sur la page Facebook de VR indiquait hier dans la soirée que le problème était réparé et venait d’Amazon. Ce qui n’a pas empêché quelques 1000 commentaires négatifs d’être publié à l’annonce du site en maintenance.

Chers Navigateurs,

Nous venons tous de vivre un départ difficile.
Les sessions mysql, n’étaient pas fermées correctement par Amazon Web Services, provoquant un empilement des connections aux bases.

Notre équipe à mis toute son énergie pour venir à bout de l’avarie que le jeu à rencontré, mais d’abord, nous tenons à tous vous remercier pour votre patience et pour le soutien que vous nous avez témoigné durant ces longues heures.

Chacune des demandes reçues sur notre support client fera l’objet d’un traitement personnalisé au plus vite. Nous vous donnerons également plus d’informations sur les détails de cette “fortune de mer”.

Nous vous souhaitons de bons surfs à travers le Golfe de Gascogne, il reste encore de long milles à parcourir ensemble jusqu’à la ligne d’arrivée.

Merci encore.

 

La surcharge du départ sur VR est bien connu des amateurs du jeu depuis deux éditions et les plus prudents avaient anticipés comme le créateur du jeu qui a fait partir tous les bateaux.

La course virtuelle elle, a bien été lancée. Si hier soir, les bateaux virtuels étaient encore devant les bateaux réels, ils ont été rattrapés ce matin par Armel, Jean-Pierre Dick et Alex Thomson. Comme pour les vrais, l’enjeu ava être le passage du Cap Finistère et le choix de la bonne trajectoire cette après-midi et dans la soirée. Un passage qui va donner le premier vrai classement.

Le bateau Course Au Large Magcourseaularge, parti au cap 250 en ligne droite vers le Cap Finistère classé dans les premières heures 97 000è, puis dans la soirée dans les 25 000è est 1069e ce matin. Ni trop haut, ni trop bas, notre bateau va pouvoir passer le Cap Finistère à 14-15nds. Les bateaux plus sud qui dominaient la course depuis le départ cèdent la place progressivement à ceux qui visaient la ligne droite et sont obligés de modifier leur Cap à une allure moins rapide.