Vendée Globe virtuel. 50 000 prétendants à la victoire, une arrivée vers le 15 janvier

Virtuel regatta Vendée Globe
Virtuel regatta Vendée Globe

Ils sont encore 50 000 à prétendre à la victoire sur le Vendée Globe Virtuel. Le premier groupe est déjà à la hauteur de Rio de Janeiro. Le premier pourrait arriver vers le 15 janvier.

Depuis l’Ocean Indien, le premier groupe de ce Vendée Globe virtuel comptant 50 000 bateaux s’est littéralement échappé augmentant chaque jour son avance sur les bateaux réels. Au gré des différents dépressions et anticyclone, il s’est bien regroupé laissant le jeu complètement ouvert jusqu’à l’arrivée. La régate va se jouer jusqu’au bout. Le niveau est très relevé et il est difficile de tenir longtemps sa première place. Dans ce groupe figure, François Gabart, Armel Le Cleac’h, Vincent Riou mais qui peinent tous à gagner les 50 ou 100 milles qui les séparent des premiers de cordée. Seul Achille Nebout parvient à se tenir devant.

C’est là toute la difficulté du jeu. Il faut prendre parfois des options tranchées pour espérer être devant mais c’est souvent avec une vision à court terme qui se paie cher quelques heures ou jours plus tard. L’approche du pot au noir s’annonce hautement stratégique et le jeu encore très ouvert. Au large du Brésil, la flotte s’étend d’Ouest en Est. Le vent va distribuer des deux côtés mais c’est surtout son orientation en fonction de son positionnement qui changera tout pour passer la pointe du Brésil et accélérer. A court terme, les bateaux situés à l’ouest restent bien placés mais ceux de l’est pourraient tirer parti de leur positions dans les heures à venir

Au 3 janvier nous sommes 19 803e. Suivez-nous Mag. Course Au Large