Vendée Globe. Trois montées au mât pour Maxime Sorel !

Le skipper francais Maxime Sorel s'entrainant à bord de l'Imoca VandB - Mayenne pour le Vendee Globe, le 04 juin 2020. (Photo Jean-Marie Liot)

C’est la hantise des skippers : monter au mât pour réparer. Maxime Sorel l’a fait trois fois aujourd’hui ! Il a perdu 4h30 pour ça et ce soir tout va bien. Il a pu hisser son magnifique gennaker à bord de son bateau V&B Mayenne.