Vendée Globe. Les écarts se resserrent en tête

Sebastien Simon prend le depart de la Vendee Arctique à bord de l’ Imoca Arkea Paprec, au large des Sables d’Olonne, le 4 Juillet 2020.

Thomas Ruyant et Charlie Dalin sont bien revenus sur Alex Thomson toujours leader en ce 12e jour de course mais qui pourrait concéder sa première place.

Si Alex Thomson a su parfaitement bien jouer le coup avec son Hugo Boss lors du passage de la tempête Theta avec un bon positionnement, il a manqué sa sortie du pot au noir en allant peut-être trop à l’ouest vers le Brésil. La situation météo ce matin, qui a peut-être évolué par rapport à la route que s’était donnée Alex hier n’est pas favorable ce matin. Ses poursuivants directs Thomas Ruyant et Charlie Dallin n’en demandaient pas temps pour profiter d’un vent plus soutenu mais surtout d’une route plus courte et plus rapide pour aller chercher le moment où les trajectoires commencent à s’arrondir pour aller vers le Cap. Les 100 milles d’avance d’Alex pourraient se transformer rapidement en 85 milles de retard en latéral à ce rythme ce jeudi. Thomas Ruyant et Charlie Dalin filent à 22 nds quand Alex est à 18 nds. Une situation qui ne va pas s’arranger dans les prochaines heures avec plus de vents faibles proches des côtes brésiliennes qu’au large et qui vont davantage favoriser LinkedOut et Apivia.

Derrière, Jean Le Cam est toujours à une incroyable 4e place avec 100 milles d’avance sur PRB et Bureau Vallée avec son bateau Yes We Cam. Ce qu’il fait est vraiment phénoménal.

On notera également le retour de Sébastien Simon sur Arkea Paprec qui est revenu comme une bombe à la faveur du pot. 11e et seulement à 283 milles des leaders, l’outsider comme il se définissait lui-même conserve toutes ses chances. Il a un bateau rapide, performant et ses problèmes à bord semblent être réglés. Il ne serait pas étonnant de le voir dans les 5 premiers à hauteur du Cap de Bonne Espérance. Une place qui correspondrait mieux au performances du bateau et à la qualité du marin.

8:00 (heure française)

  1. Alex Thomson – HUGO BOSS à 21 018 milles de l’arrivée
  2. Thomas Ruyant – LinkedOut à 22.3 milles du leader
  3. Charlie Dalin – Apivia à 51 milles du leader
  4. Jean Le Cam – Yes We Cam! à 113 milles du leader
  5. Kevin Escoffier – PRB à 173 milles du leader

18:00 (heure française)

  1. Alex Thomson – HUGO BOSS à 21 232.7 milles de l’arrivée
  2. Thomas Ruyant – LinkedOut à 70.11 milles du leader
  3. Charlie Dalin – Apivia à 97.24 milles du leader
  4. Jean Le Cam – Yes We Cam! à 116.16 milles du leader
  5. Kevin Escoffier – PRB à 179.21 milles du leader