Vendée Globe. Jérémie Beyou repart demain mardi

C’est à 16h ce lundi que Jérémie Beyou a annoncé sa décision de repartir demain mardi soit 5 jours après son avarie et 3 jours après son retour à Port Olona aux Sables d’Olonne.

Le bateau sera prêt demain matin. Ce qui a fait revenir Jérémie Beyou c’est le renforcement de la barre d’écoute. L’aérien a été changé. La GV aussi a été changé. “Je remercie l’équipe. C’est super dur de rester confiné. J’avais besoin de couper de la course mais en même temps je voulais être près de l’équipe. Cela m’a permis de me ressourcer un peu. de prendre conscience de l’engouement, de la volonté du public, des amis. Il fallait que j’y retourne.
j’ai appris le démâtage de Nicolas. Je suis super triste pour lui. Je sais toute l’énergie qu’il faut mettre. J’ai la chance de pouvoir repartir mais cela s’arrête pour Nico.
J’ai tergiversé au début parce que cela demande un tel engagement. Maintenant c’est différent avec les nombreux messages de soutien que j’ai reçu.
Maintenant il faut prendre les évènements les uns après les autres. On verra ce qu’il se passera en mer.
La météo, il y aura un front à passer mardi. Il faudra faire attention. Après il y aura du vent portant au cap Finisterre.
On va prendre les choses les unes après les autres. Cela m’aidera à avancer. Pendant mon confinement, J’ai coupé la carto. J’ai tout coupé sauf celui d’Alex que j’ai oublié. J’ai vu qu’il était en tête. je suis content pour lui. Il navigue bien. Il a fait un super mouvement il y a quelques jours. Le début de course n’a pas été facile. Ils sont tous méritant.
L’équipe. Il y a eu une vingtaine de personne avec les architectes, Gurit pour les calculs, North pour les voiles, Pixel pour l’électronique ; Quand j’ai vu toutes les compétences au ponton, je me suis que c’était dingue. On travaille avec eux toute l’année. C’est une équipe de dingue. On partira vers 15h15 des pontons en fonction de la marée.

Voir les photos des réparations et l’équipe au travail
http://www.courseaularge.com/vendee-globe-jeremie-beyou-charal-va-t-il-repartir.html