Vendée Globe. Jean Le Cam : “Est-ce qu’il faut vraiment se faire du mal pour se faire du bien ?”

Jean Le Cam nous parle du contraste saisissant entre les conditions avant le cap Horn et 24h après. Le bonheur absolu.