Vendée Globe. Début d’alizés en tête de flotte, 4 bateaux se détachent

Yannick Bestaven s'entrainant à bord de Maitre Coq, pour le Vendee Globe. (Photo Jean-Marie LIOT / Maître Coq)

En avant de la flotte, ils sont 4 bateaux à se détacher un peu ce matin et à sentir les prémices des alizés. Maitre CoQ le plus à l’est les a touchés en premier et en a profité pour reprendre le leadership de la course. La journée s’annonce cruciale.

Yannick Bestaven ne lâchera rien jusqu’à la fin. Son bateau est à 100% de son potentiel et il sait qu’il peut rivaliser avec les nouveaux foilers Apivia et LinkedOut qui ne sont pas à leur maximum. Thomas Ruyant expliquait qu’au lieu d’être à 20 nds, sans son foil il était à 15 nds. Cela fait une belle différence. Charlie Dalin ne dit rien mais il doit ménager sa cale basse de foil. En revanche, celui qui revient fort et pourrait faire un hold-up, c’est Louis Burton sur Bureau Vallée 2. Il a pu retrouver toute sa voilure, gérer ses problèmes de pilote et il se montre très rapide. Le bateau vainqueur de la dernière édition pourrait créer la surprise. Décalé à l’est et en pointe, Charlie Dalin reste devant et en bonne position pour rejoindre dans quelques heures les alizés avec l’angle optimum pour remonter.

Derrière, les deux foilers Seaexplorer et Prysmian Group remontent également en avant de la flotte. Seul Damien Séguin sur Groupe Apicil parvient encore à résister mais les bateaux à dérives devraient avoir un peu de mal à contenir les foilers.