Vendée Globe 2024. Louis Duc, premier concurrent !

Louis Duc Vendée Globe 2024

Louis Duc profite du départ du Vendée Globe pour annoncer son projet pour le prochain en 2024. Il vient d’acheter avec deux associés, Marc Dewavrin et Jérôme Lepoutre, chefs d’entreprises passionnés de course au large, l’ancien IMOCA de Clément Giraud: « Ce plan Farr de 2006 est l’un des meilleurs non-foilers de l’actuelle flotte des IMOCA. Et c’était le bon timing pour nous : pour investir et nous lancer dans ce grand défi ! Notre premier objectif est la Route du Rhum 2022, puis le Vendée Globe 2024 ! » annonce le skipper Normand.

Louis Duc a été l’un des grands animateurs de la Class40 pendant 8 ans, notamment avec la mise au point et le lancement du novateur Lift40, premier 40 pieds à oser une étrave ronde. Un succès architectural qui a fait des émules… et un très efficace buzz médiatique.

Le bateau, un plan Farr de 2006, fait partie des IMOCA de l’ancienne génération capable d’être avantageusement transformé en foiler. Ou pas. En 2014, il avait en effet bénéficié d’un gros chantier d’optimisation (6m d’étrave refaits) qui lui permet d’être aujourd’hui l’un des bateaux à dérives les plus intéressants de cette flotte. L’an dernier, juste avant le départ de la Transat Jacques Vabre, un incendie s’était malheureusement déclaré à bord, causant des dégâts structurels. Un chantier technique va donc être mis en œuvre, fin décembre, chez V1D2, à Caen.

L’IMOCA JLM a été mis à l’eau en 2006 pour le skipper Vincent Riou, alors sous les couleurs de PRB, puis il est passé aux mains d’Arnaud Boissières (Akéna Véranda), avant d’être racheté par Tanguy de Lamotte (Initiatives Cœur) qui l’a sensiblement transformé (étrave refaite). Il a ensuite été repris par Yannick Bestaven puis par Clément Giraud. C’est le sistership du bateau de Jean Le Cam, actuellement engagé sur le Vendée Globe.