Difficile de ne pas regarder régulièrement ce qui se passe sur cette avant-dernière étape de la Volvo. Etape capitale pour les 3 premiers au classement général qui jouent la gagne pour la victoire finale. Après un départ sans vent, un passage du Fastnet très mou, la flotte est toujours regroupée et dans un mouchoir de poche. Dongfeng, l’équipe sino-française est bien sûr l’équipe que l’on supporte avec Charles Caudrelier comme skipper. Pour l’instant elle ne lâche rien et compose avec Team Brunel et Mapfre.
Mais c’est dans quelques heures que les choses sérieuses devraient commencer avec le passage de la dorsale qui devrait amener rapidement la flotte au nord de l’Ecosse.

Après un sérieux décallage qui les a éloigné des sublimes côtes Irlandaises, les sept équipages de la Volvo Ocean Race sont sur le point d’en finir avec le passage de cette dorsale aussi compliquée à négocier que capitale pour la suite des évènements.

L’intégralité de la flotte avait mis le cap au Nord-Est depuis le passage de Bull Rock, à la pointe Sud-Est de l’Irlande hier. L’objectif ? Traverser une dorsale difficile à appréhender, avec des vents instables et légers ne dépassant pas les huit noeuds. Résultat ? Après l’avoir heurtée tôt ce matin, les premiers semblent à présent quasi sortis d’affaire, puisqu’ils affichent 10 noeuds sur leurs compteurs à 17h00 cet après-midi.

Plus de deux jours après avoir quitté le Pays de Galles et quelques 450 milles nautiques parcourus, l’écart entre le premier et le dernier n’est que de sept milles nautiques…Avec ces écarts une nouvelle fois minimes, trois groupes se sont formés sur l’eau. Un premier comprenant MAPFRE et team AkzoNobel, plus au Nord, et positionné en haut du classement à 17h00. Un mille seulement sépare les deux équipages, qui affichaient des vitesses supérieures à 10 noeuds, et semblaient bel et bien tirés d’affaire.

À quelques sept milles nautiques de là, décalé plus au Sud-Est, un deuxième groupe composé de Brunel, Dongfeng Race Team, Turn the Tide on Plastic et Vestas 11th Hour Racing navigue lui aussi à vue, à des vitesses similaires, dépassants maintenant les dix noeuds.

Il y a quelques heures à peine, voici les conditions auxquelles faisait face l’équipage de Charles Caudrelier, ainsi que leur trois concurrents directs. Derrière, Sun Hung Kai/Scallywag n’est pas encore tiré d’affaire, mais a réussi à brillamment recoller au peloton de tête, après avoir accusé une centaine de milles de retard… après 16 heures de course. David Witt et ses huit équipiers se sont fait prendre au premier piège parmi les nombreux que compte cette dixième étape – la marée.

Ils sont à présent troisième au classement général – qui est calculé en tenant compte de la distance à l’arrivée. En réalité, l’équipage défendant les couleurs de Hong Kong est à une trentaine de milles des deux leaders. Ils sont en plein milieu de cette dorsale, et devraient voir leur retard s’agrandir dans les heures qui viennent.

En effet derrière cette dorsale, Éole sera de retour, et devrait d’ailleurs s’intensifier pour atteindre les vingts noeuds ce soir. Une brise de Sud-Est va emmener les équipages vers la pointe Nord de l’Écosse, avec un long bord de portant. Entre temps, le choix du timing pour empanner pourrait avoir un impact capital.

« Ça a été très difficile depuis le départ, » confirmait le skipper espagnol Xabi Fernández. « Nous sommes un peu nerveux au passage de cette dorsale. On essaie de gagner le plus de distance vers l’Ouest… Mais je suis plutôt satisfait de notre position actuelle, plus au Nord, même si je reste nerveux pour être honnête. »

« Trois ou quatre jours avant d’atteindre Göteborg et tout peut encore arriver, » ajoutait le numéro 1 Willy Altadil.

Peut être que la Volvo Ocean Race va se jouer dans les 10 prochaines heures – lorsque le vent sera de retour, et que les changements de positions seront moins évidents

Les prévisions annoncent des vents atteignants les 40 noeuds au passage de la pointe Nord de l’Écosse… et cela ne devrait pas s’arranger le long des côtes de la Norvège.

Les premiers équipages sont attendus à Göteborg jeudi soir.

Le classement de la Volvo Ocean Race au départ de Leg 10 :
1. Dongfeng Race Team – 60 points
2. MAPFRE – 59 points
3. Team Brunel – 57 points
4. team AkzoNobel – 48 points
5. Vestas 11th Hour Racing – 36 points
6. SHK / Scallywag – 29 points
7. Turn the Tide on Plastic – 26 points