Cela se bouscule chez CDK. Alors que le Maxi Banque Populaire IX d’Armel Le Cléac’h est sorti du chantier KEROMAN Technologies en début de semaine, c’est au tour du recordman du tour du monde en solitaire, le Trimaran MACIF, d’y rentrer ! Retour aux sources mercredi 10 janvier, au cœur du chantier qui l’a vu naître en 2015 afin de bénéficier d’une cure de jouvence. Objectif : être affûté pour faire face à la concurrence lors de la prochaine échéance importante de l’année, la Route du Rhum dont le départ sera donné de Saint-Malo le 4 novembre prochain.

Cure de jouvence pour le Trimaran MACIF au sein du chantier KEROMAN Technologies
Décryptage par Antoine GAUTIER, responsable du bureau d’études de MerConcept : « C’est un retour à la maison pour le Trimaran MACIF, qui rentre dans son nid.Plus qu’un chantier hivernal, c’est un vrai chantier d’optimisations après les observations qui ont pu être faites sur le tour du monde et plus généralement en 2017.
Le bateau va rester environ cinq mois au chantier KEROMAN Technologies pour subir des modifications importantes afin de se mettre à niveau. Si on veut gagner des courses face à nos concurrents fraichement mis à l’eau, il faut en passer par ces évolutions majeures.
En cours chez CDK Technologies à Port-La-Forêt, nous avons un nouveau jeu de foils dernière génération qui va apporter un gain substantiel, ainsi qu’une bôme pour augmenter la puissance du bateau et gagner du poids. A Lorient, nous allons modifier la plate-forme et les flotteurs. Je n’en dirai pas plus ; vous verrez à la mise à l’eau qui aura lieu courant juin prochain. »

Yann DOLLO, directeur général adjoint de CDK Technologies : « Comme on le fait depuis la gestation du trimaran MACIF, nos équipes de CDK et KEROMAN Technologies vont accompagner au mieux le team de François Gabart.
Au service de ce chantier d’optimisation majeur, nous retrouvons les personnes qui ont travaillé sur la construction de trimaran dans sa version n°1, à savoir Stéphane DIGARD, le chef de projet, et Matthieu KLOEK, ingénieur bureau d’études, ainsi qu’une grande partie de l’équipe de terrain ayant construit la plateforme. Cette continuité est fondamentale selon nous tant d’un point de vue technique qu’humain. Ces personnes très investies dans le projet connaissent le Trimaran MACIF sur le bout des doigts et travaillent en totale cohésion avec l’équipe de François.
Au-delà de la fierté de revoir le Trimaran MACIF entre nos murs, nous sommes très heureux de pouvoir apporter notre savoir-faire et de contribuer à l’évolution permanente de ces bateaux ultra performants. Les équipes de CDK et de Keroman Technologies, depuis près de 33 ans, visent en permanence l’excellence afin que les bateaux construits dans nos chantiers soient les plus compétitifs possibles. »

Une belle année 2018 en perspective pour le chantier naval créé en 1984, avec à la fois des évolutions sur les ULTIM de dernière génération (le Maxi Trimaran Banque Populaire IX, le Trimaran MACIF) mais aussi des projets de construction avec le bras avant du trimaran ULTIM SODEBO 5 ou CHARAL dans la catégorie IMOCA.