Très bon cru pour ce Spi Ouest France

Les années se suivent et ne se ressemblent pas ! Si l’an dernier, pour cause de tempête, seules deux courses avaient été disputées le vendredi, lors de ce long week-end Pascal, les 409 concurrents – en hausse de près de 20 % par rapport à 2016 – ont rencontré des conditions météo exceptionnelles. Grâce à une organisation aux petits oignons et des comités de course réactifs et parfaitement rodés, les 2400 fidèles de l’épreuve trinitaine ont été largement récompensés !

Qui mieux que Laurent Tilleau peut mesurer que ce 39ème Spi Ouest France – Destination Morbihan a été d’un cru exceptionnel ? Il faut dire que ce maître-voilier qui travaille chez North Sails à Vannes peut se targuer d’avoir disputé toutes les éditions de la grande classique de printemps en baie de Quiberon – soit 39 ! Le « doyen » de l’épreuve naviguant à bord d’un Sun Fast 3200 ne sait pas si il est seul à avoir fait tous les « spi », mais confirme s’être régalé dans des conditions « absolument magiques pour régater »,

Sous la direction du toujours impeccable Christophe Gaumont, les cinq comités de course et jurys pour autant de zones de course, ont impressionné les 409 concurrents par leur faculté à donner des départs à la minute près, s’adapter au vent parfois aléatoire et oscillant en baie de Quiberon, afin de lancer parcours côtier plutôt que « banane » dans l’axe du vent… et permettre notamment aux J 80 et 70, Open 570 et 750, Mach 650 ou Longtze de disputer jusqu’à 12 manches en quatre jours…Soit au total, 153 courses courues ! Présent le premier jour sur l’eau, l’ancien double champion olympique de Tornado Nicolas Hénard, nouveau président de la FF Voile, a apprécié…

Le « Spi » reste un événement unique mêlant champions et amateurs avisés. Un « bizuth », qui depuis des années rêvait d’en être avant de franchir le pas, n’en revenait pas de pouvoir croiser des marins de la trempe de Marc Guillemot, Nicolas Lunven, Bernard Stamm, Xavier Macaire, Nicolas Troussel, Charles Caudrelier, Pascal Bidegorry, José Maria Van der Ploeg, Hugo Rocha, ou Marie Riou… vainqueurs de transats, de tours du monde, de Solitaire du Figaro, champions du monde ou médaillés olympiques,

Seul le « Spi » permet de voir régater ensemble les derniers nés des chantiers et des bateaux « vintage » ayant marqué l’histoire de la voile, à l’image du trimaran « A Capella », sister-ship d’Olympus photo, vainqueur de la première Route du Rhum avec Mike Birch en 1978… et premier en multi 2000, ou encore du 12 M JI France 1 armé par le Baron Bich lors de la Coupe de l’America entre 1970 et 1977 et beau troisième en IRC 1. Enfin, coup de chapeau au Trinitain Mathieu Jones qui, sur « Alternative Sailing », remporte un cinquième « Spi » consécutif… une première !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.