Une très belle édition 2017 des Voiles de St Tropez

L’édition 2017 des Voiles de Saint-Tropez aura été magnifiques avec des conditions parfaites, parfois musclées. On retiendra la belle victoire de Franck Cammas qui n’a rien oublié du maniement du VOR 70. Il s’impose en compagnie de Lionel Péan – les deux seuls Français vainqueurs de la course autour du monde en équipage Withbread/Volvo réunis sur le même bateau pour la toute première fois – à bord du voilier sistership de son Groupama IV, et dame le pion au Maxi 72 Cannonball et aux géants Rambler et My Song, tirant le meilleur parti des conditions ventées de la semaine.  Charlie Dalin et Noé Delpech étaient également à bord.

Franck Cammas- Babsy :
« Notre VOR 70 aime le vent et a brillé chaque fois qu’on a eu de la pression dans les voiles. Le format de parcours courts ne nous est guère favorable car nous devons beaucoup anticiper sur nos manœuvres, et les petits bords ne sont guère propices à établir et notre vitesse et à jouer sur l’inertie. Nous tirons pourtant bien notre épingle du jeu, face à de très gros bateaux. J’ai beaucoup aimé cette semaine Tropézienne, très récréative. J’ai eu plaisir à naviguer ici et je repars avec de belles images en tête. Je reviendrai! »

En TP 52, quatre manches ont été validées pour chacun des 5 groupe IRC qui rassemblent la crème des régatiers de Méditerranée, Français et Italiens, mais aussi Britanniques et Allemands. Les joutes ont été âpres tout au long de la semaine, tant une victoire au prestigieux Trophée Groupe Edmond de Rothschild aux Voiles est un véritable must dans la série. La belle empoignade des TP 52 en IRCC a tourné court pour le postulant à la victoire Renata crédité de deux OCS pour des départs anticipés, et qui voit son principal adversaire Alizée de Laurent Camprubi lui damer le pion sur les deux dernières courses de la semaine. C’est Arobas de Gérard Logel qui complète le podium de ce groupes éminemment sportif.

En Wally, c’est Lyra qui s’impose. Deux parcours de type banane étaient pour cette dernière journée proposés aux 14 majestueux Wally, déjà crédités de quatre manches. Le vent est progressivement monté du côté de Pampelonne pour donner aux géants futuristes tout le carburant vélique qu’ils apprécient. A égalité de points ce matin avec le Wallycento Magic Carpet3, le Wally 107 Open Season à bord duquel officie Jochen Schuman, se devait de réaliser un sans-faute aux avant-postes. Un objectif à demi réalisé au terme d’un premier parcours bouclé en deuxième position. Las, la deuxième manche voyait les espoirs du géant s’évanouir quand la rupture d’une drisse de génois le privait de ses armes majeures. Mais c’est bien le Wally 77 Lyra, irréprochable aujourd’hui avec une victoire et une deuxième place qui vient damer le pion aux favoris et graver son nom au palmarès des Voiles, devançant Open Season et Magic Carpet3.

Les J Class et les Fife en 2018
L’Association des J Class a annoncé son programme de courses pour l’année 2018. Il s’agit d’un championnat à points comprenant quatre grands rendez-vous aux Antilles, puis en Méditerranée. Les Voiles de Saint-Tropez clôtureront ce championnat qui devrait rassembler, espère-t’on, un grand nombre des 9 somptueux J Class en activité. Une attraction majeure pour les Voiles qui avaient déjà reçu jusqu’à 3 de ces géants il y a quelques années.
Le programme :
St Barth’s Bucket, Caribbean
Superyacht Cup, Palma
Maxi Yacht Rolex Cup, Porto Cervo
Les Voiles de St Tropez, France

Les J Class en activité : Endeavour, Hanuman, Lionheart, Rainbow, Ranger, Shamrock V, Velsheda, Topaz et Svea.
Quant aux magnifiques voiliers Fife portant la marque du célèbre Dragon, ils célébreront aux Voiles le 130ème anniversaire de cet emblème universellement reconnu et respecté.

 

Ils ont dit :
Pour André Beaufils, Président de la Société Nautique de Saint-Tropez, « On retiendra naturellement les belles conditions météos qui ont garanti le succès de cette édition. 2017 est un bon cru. J’ai quelques idées pour la 20ème édition l’an prochain.», Georges Kohrel, Principal Race Officer « De très belles conditions toute la semaine à part lundi, parfois un peu musclées de l’avis de certain, mais le vent était au rendez-vous ! On n’a pas eu à déplorer de collisions graves. En revanche, on a constaté une dizaine de chutes à la mer. Sans conséquence bien heureusement ! Je suis très satisfait des Comités, des équipes sur l’eau et de la sécurité, qui a été extrêmement sollicitée sur l’eau, par la présence d’innombrables bateaux spectateurs pas toujours très disciplinés ni respectueux des voiliers en course. Nous renforçons chaque année nos équipes, et nous efforçons de faire appel à la pédagogie pour prévenir les plaisanciers des risques à trop s’approcher des yachts en course. Il y a toute une éducation à faire. La sécurité des concurrents est primordiale. Sinon, tout le monde a bien travaillé avec une belle solidarité. Peu de réclamations au jury, ce qui prouve que tout fonctionne bien ! »

Ils étaient aux Voiles :
Loïck Peyron, Franck Cammas (Babsy), Patrizio Bertelli (Linnet) Sébastien Audigane (Mariska), Sébastien Destremeau (Ikra), Christian Ponthieu (Mariska), Alain Fédensieu (Nagaiana), Antoine Carpentier (Black pepper 2), Pablo Santurde (The Lady Anne), Jochen Schuman (Open Season), Ben Ainslie (Blitzen), Marc Pajot (Tango), Marcel van Triest (Magic Carpet3), Alexia barrier (Nada), Brad Butterworth (Rambler), Jan Dekker (Rambler), Dimitri Deruelle (Team Vision), Sime Fantella (Nahima), Flavio Favini (Magic Blue), German Frers (Fjord III), Torben Grael (Linnet), Erwan Leroux (Genie of the lamp), Philippe Monnet (Lys), Lionel Péan (Babsy), Thierry Péponnet (Tango), Luc Poupon, Sébastien Col (Renata), Marie Tabarly (Mariska), Bruno Troublé (Chips), Nicolas Troussel (Daguet), Vasco Vascotto (Cannonball), Tom Whidden (Magic Carpet), Pierre Casiraghi (Tuiga)…

Les classements :
Wally
Les Wally, sur leur rond dédié mouillé devant Pampelonne, ont validé 6 belles courses, alternant parcours « bananes » et jolis côtiers. 14 de ces superbes machines futuristes étaient en lice cette semaine. L’affrontement annoncé entre les 4 Wallycento a tenu toutes ses promesses, Magic Carpet3 étant longtemps en position de s’imposer face au redoutable Open Season. C’est pourtant le « petit » Wally 77 Lyra qui met toute le monde d’accord en remportant notamment deux belles victoires de manche

1- Lyra – Wally 77 : 12 pts
2- Open Season – Wally 107 : 14 pts
3- Magic Carpet3 – Wallycento : 15 pts

Modernes
Les 5 groupes IRC ont tous validés 4 courses cette semaine, dans un range de vent très varié, qui permet de sacrer de beaux vainqueurs.

IRC A
1- Babsy – Franck Cammas 17 pts
2- Cannonball – Dario Ferrari : 24 pts
3- Rambler – Georges David : 25 pts

IRC B
1-Music – James Blakemore 12 pts
2 – Daguet – Frederic Puzin 14 pts
3- Flo d’Orient -Bernard Coquelet : 16 pts

IRC C
1- Renata – Orel Kalomeni : 8 pts
2- Alizée – Laurent Camprubi : 10 pts
3- Arobas – Gerard Logel : 14 pts

IRC D
1- Takaoama3 – Pierre Chartier : 18 pts
2- Vito 2 – Gian Marco Magrini : 20 pts
3- Al Dente- Hubert Lombardo – 23 pts

IRC E
1- Alice – Simon Henning – 11 pts
2- Heat – Max Augustin – 13 pts
3- Expresso 2 – Guy Claeys – 16 pts

Classiques :
Les voiliers Classiques ont chaque jour pu valider de spectaculaires courses dans le golfe. Engagés dans le Trophée Rolex, les quatre 15 m JI signes Fife ont, quant à eux, disputé 7 courses.

Grand Tradition
1- Moonbeam III — Erwan Noblet : 8 pts
2- Halloween – Inigo Strez : 15 pts
3- Elena of London -Steve McLaren : 17 pts

Groupe époque Aurique A
1- Spartan – Charles Ryan : 9 pts
2- Olympian – Marc Audineau : 9 pts
3- Kelpie – Olive Pelham : 11 pts

Epoque Aurique B
1- Linnet – Patrizio Bertelli : 4 pts
2- Tilly XV – Joeri Moessnang : 8 pts
3- Oriole – Laurence Rames de Moers : 20 pts

Epoque Marconi A
1- Rowdy – Riendan Mc Carthy : 10 pts
2- Blitzen – Peter Morton : 11 pts
3- Enterprise – Hans Christian Schrijvers : 17 pts

Epoque Marconi B – les 8 m
1- Cholita – Bruno Catalan : 8 pts
2- Carron II – Jean Luc leveque : 9 pts
3- Jour de Fête – Pascal Oddo : 18 pts

Epoque Marconi C
1-Cippino II – Daniel Sieleki : 7 pts
2- Fjord III – German Frers : 11 pts
3- Comet – Marc Marciano : 16 pts

Epoque Marconi D
1- Sonda – Eric Leprince : 5 pts
2- Nagaiana – Alain Fédensieu : 14 pts
2- Java – Schengili : 15 pts

Classique Marconi A
1- Lys – Philippe Monnet : 8 pts
2- Eugenia V : 13 pts
3- Yanira – Andre de Leon : 13 pts

Classique Marconi B
1- St Christopher – Daria Cabai : 9 pts
2- Aigue Blu – Fabrice Garau : 20 pts
3- Palynodie II – Henri Ferbus : 16 pts

Classique Marconi R
1- France – Thierry Verneuil : 9 pts
2- Ikra – Sebastien Destremeau : 10 pts
3- Sovereign – Nicolas Berenger : 10 pts

Groupe Invités
1- Maria Giovanna II – Jean Pierre Sauvan : 7 pts
2- Alibaba II – Jorge Blanco : 9 pts
3- Windhover – Olivier Poulain : 12 pts

Marconi Moderne
1- Camomille – Jean Louis Nathan : 12 pts
2- Jolt – Peter Harrison : 17 pts
3- Aetos – Nicolas Sihouris : 13 pts

15 M JI
15 mJI après 7 courses. Mariska est déclarée vainqueur au bénéfice du nombre de victoires de manche, quatre en l’occurrenc
1- Mariska – Benjamin Redreau : 14 pts
2- The lady Anne – Le may Richard : 14 pts
3- Tuiga – Pierre Casiraghi : 20 pts
4- Hispania – Jose rabane : 23 pts

Coupe d’automne du yacht Club de France
12 m JI :
1- Ikra – Sébastien Destremeau
Groupe Aurique
1- Tilly XV – Joerg Moessnang
Groupe Classique :
1- Maria Giovana II – Jean Pierre Sauvan
Groupe marconi :
1- Argyll – Griff Rhys Jones
Groupe Marconi B
1- Cippino II – Martin Billoch
Groupe Tofinou
1- Pitch – Patrice Ribaud

Les Trophées :

Trophée Rolex : Mariska – Christian Niels – 15 m JI

Trophée Edmond de Rothschild : Renata – Orel Kalomeni – IRC C

Trophée BMW : Wally 77 Lyra – Jaimie Anderson – Wally

 

Tropheminin : Stele – Pascale Ligier
Trophée de la Ville de Saint-Tropez : Renata –Orel Kalomeni – Modernes toutes catégories
Défilé : Asana
Concours de boules : Java Bleue

Trophée du Yacht Club de France : Tilly XV – Joerg Moessnang Trophée Loro Piana : Babsy – Franck Cammas – IRC A
Trophée Kappa : Music – James Blackmore – IRC B
Trophée Enata : Tokaoma3 – Pierre Chartier – IRC D
Trophée Marines de Cogolin : Alice – Simon Henning IRC E
Trophée Le Byblos : Spartan – Charles Ryan Epoque Aurique A
Trophée Pommery : Linnet – Patricio Bertelli Epoque Aurique B
Trophée Jetfly : Rowdy – Brendan Mc Cathy Epoque Marconi A
Trophée SNSM : Cholita – Bruno Catalan Epoque Marconi B
Trophée esprit Village : Cippino II – Daniel Sieleki Epoque Marconi C
Trophée Air France : Sonda – Eric Leprince Epoque Marconi D
Trophée Mercantour : Lys – Philippe Monnet Classique Marconi A