Transat Jacques Vabre. Très belle performance de Crédit Mutuel, premier Class40 à arriver à Bahia

UNSPECIFIED - AUGUST 9: French skippers Ian Lipinski and Adrien Hardy are sailing on the Class 40 Credit Mutuel, prior to the Transat Jacques Vabre, on September 5, 2019. (Photo by Christophe Breschi)

Les arrivées d’Imoca continuent avec Campagne de France skippés par Miranda Merron et Halvard Mabire 23e mais l’attention sera également tournée vers l’arrivée de Crédit Mutuel, premier des Class40 qui aura dominé largement la course. Ian Lipinski et Adrien Hardy vont pouvoir savourer leur victoire sur leur nouveau plan Raison le jour même où François Jambou arrivera vainqueur de la Mini-Transat sur l’ancien bateau de Ian. Un joli clin d’oeil aux étraves scow de David Raison qui pourra fêter cette double victoire.

L’IMOCA vert de Miranda Merron et Halvard Mabire devance de peu Crédit Mutuel, attendu dans la nuit. Qui de mieux placé qu’Halvard, président de la Class40, pour apprécier la performance de Ian Lipinski et Adrien Hardy ? « L’architecture navale progresse et les nouveaux 40 pieds naviguent aussi vite que les vieux IMOCA. Lorsqu’on laboure la mer au reaching, ils ont des capacités de planning que l’on n’a pas. Crédit Mutuel est la nouvelle génération. Ses performances au portant paraissent écrasantes mais il ne faut pas tirer de conclusion hâtive » commentait le doyen de la course avant-hier à la vacation. Mais on peut tout de même dire que c’est la bonne voie à explorer comme l’a fait Yoann Richomme avec le Lift40 sur la dernière Route du Rhum.

Class40 : Crédit Mutuel, le bon placement

« Arriver sur la côte comme ça en bateau, c’est la fin d’un voyage… C’est superbe, il y a la compétition et le voyage, chaque course est différente de ce point de vue » s’émouvait Adrien Hardy ce midi à la vacation. La douceur des derniers milles sonne comme l’heureuse récompense d’une année de folie pour son compère Ian Lipinski: « Nous avons travaillé nuits et jours, 7 jours sur 7, puisant dans nos réserves physiques et mentales pour mettre à l’eau Crédit Mutuel le 13 Août. Nous n’avons pas ouvert la caisse à outils de toute la course et comme espéré, le bateau devient magique à partir de 25 nœuds de vent. Il vole sur l’eau et passe les vagues sans ralentir » En choisissant David Raison pour dessiner un véritable scow, Ian savait où il mettait les pieds. Etrave spatulée, puissance maximale, Crédit Mutuel sort du même tonneau que le 6.50 avec lequel il remportait il y a deux ans la Mini-Transat. Avec sa forme de gélule, ce nouveau Class40 est comme un pavé dans la marre chez les Class40 après la démonstration de vitesse qu’il a réalisé dans l’alizé. Mené par un tandem complice et talentueux, il a su maintenir une confortable avance depuis la sortie du Pot-au-noir et s’apprête à couper la ligne en vainqueur vers 6 heures du matin (heure française). Leyton et Aïna Enfance & Avenir devraient sans surprise compléter le podium, mais derrière, rien n’est fait. Grosse bagarre entre Linkt et Made in Midi pour la cinquième place, idem entre Cre’actuel Cotes d’Armor, Edenred et Vogue avec un Crohn autour de la huitième.
Sur Eärendil, auteur d’un joli retour, Catherine Pourre ne serait pas contre un peu plus de vent. Privés de Code zéro (avarie de hook), Catherine et Pietro risquent cependant d’être gênés lorsque le vent va adonner avant le final au grand portant où ils se retrouveront sous spi. Quant à #Attitude Manche, le benjamin de la course Martin Louchart et Frédéric Duchemin vont pouvoir fêter leur premier équateur. Un passage bien mérité après un Pot-au-noir tenace qui continue de mettre au supplice Up Sailing Unis pour la planète et Kerhis.

Pour 6 des 25 bateaux toujours en course cet après-midi, il faudra encore faire preuve d’un peu de patience avant de verser son offrande Neptune au passage de l’équateur.

– ETA Campagne de France : 23 heures (française)

– Pénalité de 2 heures pour Advens for Cyberscurity, rétrogradé à la cinquième place au classement.

– ETA Crédit mutuel : 6h00 française

– ETA Leyton : 16h00 française