TourVoile 2019. Victoires belge et omanaise à Dunkerque

@ Morgan Bove

Le TourVoile a commencé ce vendredi à Dunkerque, première des 7 étapes. Et si les favoris sont là, les surprises ne manquent pas. Pour la première journée de Stades Nautiques, c’est le bateau belge Caraïbos Be qui s’est imposé avec Clément Meister, Arthur Meurisse et Pierre Soret. Samedi, le team omanais Renaissance Services mené par Stevie Morrison a remporté les Stades Nautiques devant Golfe du Morbihan Breizh Cola (skipper : Solune Robert) et Team Beijaflore (Valentin Bellet). Le Classement Général est dominé par Team Beijaflore, Golfe du Morbihan Breizh Cola et Cheminées Poujoulat (Robin Follin). Au pied du podium, on trouve l’équipage 100 % féminin de La Boulangère (Mathilde Géron) qui réalise un excellent début de Tour. Ce dimanche, les Diam 24od se retrouvent devant la plage de Malo-les-Bains pour une troisième journée de Stades Nautiques consécutive.

Prendre des départs canons, tirer les bons bords, exécuter des manœuvres impeccables, faire le moins d’erreurs possible, tenir la cadence physiquement, s’adapter aux conditions de vent et de courant, garder un moral stable, résister à la pression… Les paramètres sont nombreux pour performer dans les Stades Nautiques. Chaque jour, beaucoup d’équipages espèrent décrocher leur ticket pour la Finale. Pour cela, il faut terminer dans les quatre premiers de son groupe de qualification. Pas simple…

Six « récidivistes » et deux nouveaux en Finale
Ce samedi, cinq manches de qualification ont été lancées dans des conditions légères, similaires à celles d’hier. Parmi les huit finalistes de la première journée, six ont réussi à se hisser à nouveau dans cette course décisive : Team Beijaflore, Cheminées Poujoulat, Team Réseau Ixio – Toulon Provence Méditerranée (Tim Mourniac), Golfe du Morbihan Breizh Cola, La Boulangère et CER – Ville de Genève (Victor Casas). Les deux nouveaux venus ont été Team Ocewood #Waterfamily (Simon Bertheau) et le team omanais Renaissance Services. Comme hier, Pink Lady-Pays de l’Or Sud de France (Gabriel Skoczek) est passé à un tout petit point de la Finale. Frustrant ! Déception également pour les Belges de Caraïbos Be. Brussels (Clément Meister) qui n’ont pas réitéré leur coup d’éclat d’hier mais ont tout de même sauvé l’honneur en remportant la dernière manche de qualification.

Finale impeccable pour Morrison, Al Mashari et Ponroy
Le départ a été très technique avec très peu de vent et beaucoup de courant. Certains ont réussi à bien se placer, d’autres non. Stevie Morrison, Abdul Rahman Al Mashari et Quentin Ponroy (Renaissance Services) ont d’emblée pris les commandes de la flotte et ont bien maîtrisé leur sujet, malgré la grande qualité des équipages à leur trousse : Golfe du Morbihan Breizh Cola et Team Beijaflore, respectivement 2e et 3e. On note également la jolie 4e place des jeunes du team Ocewood #Waterfamily. La course a été plus compliquée pour Cheminées Poujoulat qui a souffert au départ et bouclé la Finale en 7e position. Ce soir, le Team Beijaflore est aux commandes du Tour avec 5 points d’avance sur Golfe du Morbihan Breizh Cola et Cheminées Poujoulat, eux-mêmes talonnés par les filles de La Boulangère qui attaquent l’épreuve de la meilleure des manières, et les amateurs de Cer – Ville de Genève.

Réactions :

Valentin Bellet (Team Beijaflore) : « Deux équipages ont pris un meilleur départ que nous en Finale et nous avons déroulé notre course pour conserver la 3e place jusqu’au bout. Ce soir, nous avons quelques points d’avance sur la concurrence. Ils sont précieux, ils nous serviront pour la suite et pourront peut-être compter à la fin… »

Stevie Morrison (Renaissance Services) : « Après une première journée compliquée hier, notre bateau porte bien son nom aujourd’hui : « Renaissance ». Le format du Tour Voile est difficile car tout se joue en Finale et nous avons réussi à être présent sur cette course en prenant un joli départ et en ayant une belle vitesse. Cette victoire est bonne pour la confiance et nous permet de remonter au classement. »

Solune Robert (Golfe du Morbihan Breizh Cola) : « Hier notre Finale a été décevante puisque nous avons volé le départ. Nous nous sommes bien rattrapés aujourd’hui. La 2e place au Général est appréciable mais on ne se concentre pas trop là-dessus car il n’y que 3 points d’écart entre nous et le 8e. L’enjeu est de participer à toutes les finales des Stades Nautiques et d’être bien présent sur les Raids. »

« On laissait la place au jeunes sur Dunkerque Voile et nous avons saisi l’opportunité d’embarquer sur un projet professionnel avec Caraïbos Be. Brussels », raconte Clément Meister. « Je suis content de ce transfert. Tant que je navigue avec des gens que j’aime bien, ça me va ! »

Des tenants du titre recherchés…
Les vainqueurs du Tour Voile 2018 avec Lorina Limonade-Golfe du Morbihan présentent des profils forcément très recherchés. Trois d’entre eux s’engagent cette année avec de nouveaux teams. C’est le cas de Corentin Horeau qui navigue avec EFG Private Bank Monaco. « Au départ je n’avais pas pour objectif de refaire du Diam », confie-t-il. « Comme Franck Cammas est parti avec Gitana, une place s’est libérée sur l’un des bateaux omanais. J’ai fait un essai qui s’est bien passé. Oman Sail est un gros projet, il faut parler anglais, c’est une belle expérience. C’est intéressant car nous avons pour mission de former un Omanais, Hussein Al Jabri, qui se débrouille déjà très bien. Nous sommes de bons outsiders. » Les deux autres tenants du titre de retour cette année naviguent sur Team Réseau Ixio – Toulon Provence Méditerranée. Tim Mourniac prend le rôle de barreur. « J’ai signé direct pour relever ce beau challenge. Je suis habitué à changer d’équipage. C’est plutôt facile de s’adapter à de nouveaux équipiers, surtout quand ce sont des amis », dit-il. Dans ce même team, on retrouve Kevin Peponnet qui a été embauché à la dernière minute suite à la blessure de Sandro Lacan. Le Champion du Monde de 470 sera présent sur les trois premiers Actes (Dunkerque, Fécamp et Jullouville), avant que Sandro ne reprenne sa place à bord.

Sang neuf sur Cheminées Poujoulat
3e du Tour Voile 2018 (et vainqueur du très relevé Classement Jeune) avec Team Réseau Ixio, Robin Follin est le nouveau skipper du Diam 24od Cheminées Poujoulat. « Bernard Stamm a choisi de nous passer le flambeau et c’est une super opportunité pour nous de faire partie de ce projet. Nous sommes hyper contents et nous allons y aller à fond. Antoine (Rucard), Gauthier (Germain) et moi, nous nous connaissons bien et sur le papier, il n’y a aucune raison que ça ne fonctionne pas. On a les armes pour faire quelque chose de beau », assure Robin qui retrouve donc notamment son ami Gautier Germain, qui naviguait avec Team France Jeune l’an dernier.

Les « anciens » de Team France Jeune bien représentés
Outre Gauthier Germain, deux autres anciens navigants du Team France Jeune ont été transférés. « Le but de cette filière est justement de pouvoir former des jeunes pour qu’ils intègrent d’autres équipages », souligne Baptiste Hulin, nouveau venu chez Team Ocewood #Waterfamily. « Notre objectif est de concourir dans le Classement Jeune. Par ailleurs, Ocewood #Waterfamily porte un beau message sur la préservation de l’eau et des océans qui a beaucoup de sens pour nous. » Lui aussi sur Team France Jeune en 2018, Clément Cron est le co-skipper d’un tout nouvel équipage, Groupe Atlantic.