Tour de Bretagne à la Voile. Le prologue pour Loïs Berrehar et Corentin Horeau (Bretagne CMB Performance)

@ Pierrick Contin

Depuis deux éditions, contrairement à la tradition, le duo vainqueur du prologue du Tour de Bretagne à la Voile remporte l’épreuve ! Jamais deux sans trois ? Réponse dans 8 jours…
Le duo Loïs Berrehar/Corentin Horeau (Bretagne CMB Performance) ne le savait pas encore lorsqu’il a coupé la ligne d’arrivée de ce tour de chauffe, cet après-midi, devant le port de Saint-Quay-Portrieux, devançant Alexis Loison et Frédéric Duthil (Région Normandie) et la paire Gildas / Gaston Morvan (Niji).

Le vent et le soleil sont montés en puissance, jusqu’à 20 – 25 nœuds, sur une jolie mer plate propice aux accélérations du foiler, cet après-midi au large de Saint-Quay-Portrieux, pour le plus grand plaisir des concurrents du Tour de Bretagne à la Voile et de la centaine d’invités embarqués à bord des Figaro 3 et des vedettes accompagnatrices.
Du beau spectacle et une bagarre au contact : le ton est donné, les coureurs ont profité de ces conditions musclées pour reprendre leurs marques… Le Tour de Bretagne à la Voile peut débuter !
Lois Berrehar (Bretagne CMB Performance, co-skipper : Corentin Horeau) : « C’était intéressant ! Nous avons eu de belles conditions : du vent, mer plate… Ce n’est qu’un prologue, on était là pour le show et pour le plaisir et tout le monde n’était pas à 100%, mais ça met en confiance ! Ca fait du bien ! C’est notre première course ensemble avec Corentin, c’est un ancien coureur Bretagne CMB, et la course arrive chez nous, à La Trinité-sur-Mer, ça fait un clin d’œil sympa, ça a du sens. Je ne savais pas que les deux derniers duos vainqueurs du prologue avaient remporté l’épreuve ! C’est bon signe, on verra ! »
Dans leur sillage, la redoutable paire Loison/Duthil (Région Normandie) termine à une dizaine de secondes des leaders après une jolie remontée.

Alexis Loison (Région Normandie, co-skipper Frédéric Duthil) : « On a remonté des places, dès le deuxième bord, notamment au portant. Et puis on s’est retrouvé en « bagarre de régions ! » avec les deux Bretagne CMB au début… et ça s’est terminé au coude à coude avec Loïs et Corentin. Le final s’est joué sur un tribord, mais ce que je retiens c’est notre belle remontée. Manœuvrer, en course, dans du vent est une très bonne chose pour se remettre en jambes, Fred a repris ses marques, moi aussi. C’est une belle régate qui s’annonce, avec un super plateau. On a tout pour bien faire : on serait très contents de décrocher un podium ! »

Le duo père/fils de Niji avait choisi d’exploiter ces deux heures de course comme un entrainement à part entière, et ça leur a réussi.
Gaston Morvan : « Nous n’étions que trois à bord, avec notre préparateur en observateur. On a bien tactiqué, on est allé vite, on a fait de bons jibes, de bonnes manœuvres… On avait décidé de faire ce prologue en mode entrainement, pour bien se mettre dans la course, avec 37 bateaux, c’est intéressant. On n’avait pas beaucoup navigué ensemble depuis le printemps. On est à l’aise sur ce type de petits parcours côtiers, ça va être serré, il va falloir faire du gagne-petit, du placement : ça devrait nous convenir ! »
Rendez-vous demain, samedi à 10h30, pour le coup d’envoi de la 1ère étape de ce 12e Tour de Bretagne à la Voile. Ces 44 milles entre Saint-Quay-Portrieux et Saint-Malo devraient se jouer dans des conditions plus calmes, une dizaine de nœuds de secteur nord, pour de la glisse tactique en route directe vers la cité Corsaire…

Mais pourquoi (re)viennent-ils sur le Tour de Bretagne à la Voile ? (1ère partie)
Fabien Delahaye (Loubsol, co-skipper : Benjamin Schwartz)
« C’est une ambiance très conviviale, personne n’est tendu, c’est très amical.
Le niveau est très relevé, ça aussi, c’est très sympa. C’est de la régate pure, c’est intense : 6 courses en une semaine et chaque jour on repart sur une page blanche. C’est ce qui créé du contact en permanence : ça pimente le jeu ! »

Gildas Mahé (Breizh Cola / Equithé, co-skipper : Morgan Lagravière)
« C’est sympathique parce que c’est une régate de fin de saison. Le double apporte non seulement un peu de fraîcheur avec des gens qui arrivent d’autres horizons, mais aussi une hausse du niveau sportif habituel : c’est intéressant et sympa.
Bref, c’est disputé, sympa et le paysage est magnifique ! On ne s’en lasse pas ! »

Erwan Le Draoulec (Emile Henry, co-skipper : Tanguy Le Glatin)
« Pour moi qui viens du circuit Mini, je suis là pour apprendre à appréhender des petits parcours. Et pour la faire avec le coach ! Nous avons déjà fait deux courses Mini ensemble. C’est génial je vais encore beaucoup apprendre ! Et puis, il parait que c’est une course avec des escales très sympas ! »

Tanguy Le Turquais (Queguiner – Kayak, co-skipper : Luke Berry)
« On se fait très plaisir sur cette course ! C’est la dernière de la saison, les grosses échéances sont passées, on peut se détendre. Et en septembre, il fait beau, c’est une ambiance de vacances même si c’est très sérieux sur l’eau.
Il y a toujours des gars qui viennent d’ailleurs, des grands noms, ça apporte de la fraicheur et de l’intérêt ! Je n’ai par exemple jamais rencontré Kito de Pavant… Je vais prendre des départs en même temps que lui : c’est chouette ! »
Robin Marais (Ma chance moi aussi, co-skipper : Pablo Santurde)
« C’est une découverte pour moi, une belle découverte. J’ai à cœur de bien faire après cette Solitaire qui a été compliquée, et d’apprendre toujours et encore au contact de cette belle flotte de très haut niveau. J’ai un super équipier, j’ai hâte d’aller sur l’eau. »
________________________________________
Classement du Prologue du Tour de Bretagne à la Voile
1: « Bretagne CMB Performance », Lois Berrehar/Corentin Horeau
2: « Région Normandie », Alexis Loison/Frédéric Duthil
3: « Niji », Gildas Morvan/Gaston Morvan
4: « Skipper Macif », Martin le Pape/Pierre Quiroga
5: « Bretagne CMB Espoir », Tom Laperche/Ronan Treussart
6: « Planète Enfants Et Developpement », Bruno Jourdren/Antoine Carpentier
7: « Grain de Sable », Clément Commagnac/Arthur Hubert
8: « Guyot Environnement », Pierre Leboucher/Benoit Hantzberg
9: « Breizh Cola / Equithé », Gildas Mahé/Morgan Lagravière
10: « Le Grand Réservoir », Achille Nebout/Kito de Pavant
11: « Loubsol », Fabien Delahaye/Benjamin Schwartz
12: « Klaxoon », Matthieu Damerval/Cassandre Blandin
13: « Teamwork.Net », Justine Mettraux/Julien Villion
14: « Action Enfance », Loïck Peyron/Amélie Grassi
15: « Gagner le Large », Benoit Hochart/Renaud Mary
16: « Eclisse », Cécile Laguette/Sébastien Marsset
17: « Smurfit Kappa », Thomas Dolan/Ediz Onen
18: « Hive Energy », Will Harris/Gilles Redpath
19: « Générations Senioriales », Benoit Mariette/Antoine Lauriot Prevost
20: « Groupe Snef », Xavier Macaire/Arnaud Boissières
21: « Ma Chance Moi Aussi », Robin Marais/Pablo Santurde
22: « Sebago », Alberto Bona/Erwan Tabarly
23: « Pole Espoir Inshore Ligue de Bretagne De », Damien Cloarec/Elodie Bonafous
24: « Quéguiner-Kayak », Tanguy le Turquais/Luke Berry
25: « Ocean Attitude », Vincent Busnel/Laurent Mermod
26: « Enjoy To Sail », Eric Delamare/Aloïs Kerdual
27: « L’égoïste », Miguel Danet/Eric Peron
28: « Emile Henry », Erwan le Draoulec/Tanguy le Glatin
29: « Myrtha Pools », Lou Berthomieu/Guillaume Farsy
30: « Everial », Stanislas Thuret/Roland Jourdain
31: « Erisma », Jerome Samuel/Nicolas Salet
32: « Ethical Power », Conrad Colman/Tom Kneen
33: « Interaction », Yannig Livory/Erwan Livory
34: « Team Vendee Formation », Julien Pulve/Vincent Domand
34: « Groupe Royer-Secours Populaire », Anthony Marchand/Giancarlo Pedote
34: « Oman Sail », Sami Al Shukaili/Ali Al Balushi
34: « NF Habitat », Corentin Douguet/Christian Ponthieu