Tomber de rideau sur la trentième édition

Primo Cup 2014
DR

Après un premier volet de l’épreuve, qui a rassemblé cinq séries (Dragon, Star, J/24, Surprise et IRC), la baie de Monaco s’est, cette semaine encore, parée des atours les plus variés et les plus surprenants, pour accueillir six nouvelles classes parfaitement monotypes : SB20, Smeralda 888, J/70, Melges 20, Platu 25 et Longtze Premier). 

SB20 : une régate sous tension

Dans cette série la plus représentée avec 28 inscrits, belle bataille en tête du classement entre les sept premiers équipages qui se sont partagé les premiers rôles. Ils ont offert un très beau spectacle, avec de formidables surfs et accélérations sous spi, passant en moins de 2 secondes de 13 à 20 nœuds, notamment dans les conditions ventées de la dernière journée. L’enjeu était de taille puisque la Primo Cup constituait la première étape du premier Challenge de la Méditerranée SB20, composé de 4 épreuves. Venu découvrir pour la première fois ce monotype, l’Italien Ferdinando Battistella (Diva), habitué du circuit de Melges 32 remporte la victoire. Il est talonné à deux points seulement par le Président de la classe mondiale, Ed Russo (Black Magic), toujours présent dans les grands rendez-vous et assisté comme l’an dernier par Sébastien Col et Gilles Favennec. L’Italien Carlo Brenco (Un’Altra Claudia) complète le podium et relègue à la 4e place un des équipages favoris Piscine Desjoyaux, composé de Laurent Bernaz, Xavier Leclair et Mathieu Bouchet. « Le podium s’est décidé dans la dernière manche, ce fut une belle bataille », commente Mathieu Bouchet, qui a pour prochain objectif de participer au Grand Prix Slam SB20 à Hyères début mai.

Longtze Premier : Cavalier seul de Nicolas Berenger

Très puissants et toujours aussi spectaculaires, les Longzte Premier ont une nouvelle fois illuminé le plan d’eau monégasque avec leurs voiles multicolores. Avec trois victoires de manche, Nicolas Berenger (Beijaflore), assisté pour la première fois de Bertrand Pacé, relègue ses adversaires directs à 8 points, le Suisse Jarmo Wieland (Shensu) et l’Allemand Eckhard Kaller (Wetfeet) terminant à égalité de points. Saluons dans cette série, la présence de 4 équipages étudiants qui n’ont pas fait que de la figuration, à l’instar d’Arts et Métiers Groupe Atlantic, qui termine en 6e position et 1er équipage de cette catégorie. « Un bon début de saison pour un équipage tout nouveau qui vient de se constituer cette année, occasion de bien se régler et de nous affuter pour la Groupe Atlantic Lontgze Student Cup qui débutera à Marseille », observe le jeune skipper Benoit Morane.

Melges 20 : Conclusion de l’Acte 4 des Monaco Sportsboat Winter Series

Depuis le début de l’automne, la flotte des Melges a établi en Principauté ses quartiers d’hiver avec l’organisation du Monaco Sportsboat Winter Series, un programme mensuel de cinq régates. Domination du Président international de la classe Manfredi Vianini Tolomei (Maolca), toujours aux avant-postes, avec deux victoires et deux deuxièmes places. Il s’impose au général devant l’Américain Robert Wilber (Cinghiale) et le bateau du Y.C.M. Matteo Marenghi Vaselli (Matteo). Saluons le bon retour de Nico Poons (Carissima), qui termine en 6e position alors que la Primo Cup était seulement sa 2e régate en Melges 20, après moins d’un mois de prise en main du bateau. La prochaine et dernière étape du Monaco Sportsboat Winter Series aura lieu du 6 au 9 mars 2014.

J/70 : Domination française

Les J/70 étaient donc très attendus et ont répondu présents, démontrant leurs performances, leur maniabilité dans le gros temps et leur facilité de manœuvre. Ludovic Sénéchal (Lulu la Nantaise), habitué de la série, a démontré sa suprématie avec 3 victoires de manche. Il devance le Monégasque Jacopo Carrain (Carpe Diem) qui découvrait son bateau après l’avoir baptisé jeudi soir, veille de l’épreuve. Troisième, l’équipage familial de Marc Pajot (Jump Around), toujours accompagné de sa fille Zoé, réédite sa performance du week-end précédent en IRC. 

Smeralda 888 : les Monégasques à la barre

Dans cette série chère aux armateurs du Yacht Club de Monaco, égalité de points entre le premier équipage emmené par Blandine Medecin (Bear Essentials) et le deuxième celui du doyen de la flotte Adalberto Miani (Botta Dritta), Commissaire Général Voile du YCM. Les conditions musclées ont mis à rude épreuve les équipages et leur bateau, comme en témoigne le démâtage dans le dernier bord de spi de Pobeda, barré par Vasily Sukhotin, noyant ses prétentions au podium. Le Prince Charles de Bourbon-Siciles (Vamos mi Amor), le Président de la classe, termine en 3e position. Après un break de deux ans sur le support, il revient à la compétition de belle manière. De bons augures pour la suite du championnat qui se poursuivra du 28 au 30 mars.

Platu 25 :Victoire allemande

Après une deuxième place l’an dernier à Monaco, l’Allemand Stephen Molle (Grun), avait à cœur de s’imposer cette année. C’est chose faite avec trois victoires de manche, devant son compatriote Morten Nickel (Kamlade) et le Suisse Martin Sigrist (Aramis).  

Les vainqueurs
SB20 : Diva, Ferdinando Battistella (ITA)
Melges 20 : Maolca, Manfredi Vianini Tolomei (ITA)
Smeralda 888 :  Bear Essentials, Blandine Medecin  (MON)
Longtze Premier : Beijaflore, Nicolas Berenger (FRA)
J/70 : Lulu la Nantaise, Sénéchal Ludovic (FRA)
Platu 25 : Grun, Stephen Molle (GER) 5 pts