Thierry Bouchard remporte la Rolex Middle Sea Race !

Thierry Bouchard vainqueur 2008
DR

Le First 40.7 français de Thierry Bouchard est arrivé cinq heures après Chestress 2, mais en temps compensé, Spirit of Ad Hoc finit avec 27 minutes d’avance.  Thierry Bouchard se verra donc attribuer le Trophée de la Rolex Middle Sea Race samedi lors de la remise des prix.

En temps réel, c’était l’Alegre d’Andy Soriano (GBR) qui a remporté cette édition de la course en arrivant à 7h20m16s (heure française) ce mercredi.

Sur le détail des courses, lire communiqués précédents, hier et cette semaine sur ce site.

C´est un peu surpris que Thierry Bouchard apprenait la nouvelle jeudi après midi, même si la confirmation officielle n´est arrivée que très tard. Venu à Malte pour courir sa première Rolex Middle Sea Race, cet équipage 100% français repart avec les honneurs, le Trophée de la victoire en temps compensé toutes classes confondues et également une belle montre Rolex.

Même si le grand public ne connaît pas très bien cet équipage ni ce skipper, Thierry Bouchard est pourtant un marin tout à fait confirmé qui a de nombreux Tours de France à la voile dans son sac. L´un de ses plus beaux résultats est très certainement une troisième place dans la catégorie des Class 40 dans la course mythique The Artemis Transat en juin dernier. Il a également participé à la Transat Jacques Vabre l´année dernière, toujours sur son Class 40, Mistral Loisirs – Elior, avec Olivier Krauss comme co-équipier. Olivier Krauss fait également partie de l´équipage de Spirit of Ad Hoc. Autant dire que les milles ne font pas peur au marin méditerranéen.

 

A son palmarès, Thierry Bouchard détient de plus la victoire de la Primo Cup à Monaco, à la Massilia Cup et la SNIM de Marseille en 2007, ainsi qu´un titre de Champion de France des équipage, une deuxième place lors du Tour de France à la Voile de 2006 et de 2005 et encore bien d´autres résultats remarquables. Ce touche-à-tout de la voile, a décidé depuis peu de se diriger vers les courses au large. Avec cette victoire de la Rolex Middle Sea Race, il ajoute un nouveau paragraphe à son brillant CV nautique. Espérons que l´on puisse le retrouver sur une Rolex Fastnet Race et qu´il aura envie de composer un équipage français pour la Rolex Sydney Hobart.

 

« Nous sommes arrivés à Malte assez détendus. Nous n´avions pas d´objectif particulier, hormis le fait de nous faire plaisir sur ce magnifique parcours. L´ambiance sur la course est incroyable et prendre le départ dans ce cadre somptueux, entre les forts avec les coups de canons, restera un moment magique. Jusqu´au détroit de Messine nous avons navigué au près, une allure pas très confortable mais nous avons assez bien géré ce passage. Après le Stromboli, passé sous spi en prenant quelques photos du volcan, nous avons préféré opter pour une route plus au nord afin d´éviter les dévents des îles. Notre tactique n´a pas été trop mauvaise mais à certains moments, nous avons eu assez peur car plusieurs regroupements par l´arrière ont eu lieu alors que nous étions arrêtés. Finalement, l´option nord a été plutôt payante. Après le point de passage de l´île de Pantelleria nous avons essuyé un grain avec des rafales à 47 noeuds. Nous avons préféré jouer la sécurité et affaler le génois. La flotte s´est alors scindée en deux.  Nous nous sommes rapidement rendus compte que nous marchions très bien, faisant même jeu égal avec des 50 et 60 pieds. C´était d´ailleurs très amusant de voir les regards inquiets des équipiers concurrents sur leurs gros bateaux examiner notre 40 pieds qui allait aussi vite qu´eux ! Nous étions vraiment concentrés sur la bonne marche du bateau. Jamais nous n´avons lâché le moindre mille. La fin du parcours n´a pas été de tout repos car les 200 derniers milles se sont fait au près. Nous sommes arrivés fatigués à Malte mais très heureux d´avoir bouclé la boucle, alors apprendre cette victoire est vraiment une énorme cerise sur le gâteau ! »

 

Cette interview de Thierry Bouchard a été réalisée jeudi après midi. Il restait encore quelques bateaux en course susceptibles de lui voler la première place mais au final, Spirt of Ad Hoc remporte bien la Rolex Middle Sea Race 2008.