The Transat. Pascal Bidegorry à la barre du trimaran Macif remplace Francois Gabart

Francois Gabart laisse la barre à Pascal Bidegorry pour barrer le trimaran Macif sur The Transat. Un choix dicté par la fatigue et la raison en se disant pas assez performant pour y aller pour la gagne. Un choix assez rare dans la course au large et qui s’explique sans doute par la double casquette de skipper et de chef d’entreprise de Mer Concept qui gère tous les projets Macif (Apivia, 2 Figaros) sans compter le gros travail sur le futur nouveau trimaran Macif qui sera lancé en début d’année prochaine. François Gabart entend bien prendre un peu de recul, retrouver de le sérénité et sans doute un peu de la réussite qui lui a manqué sur la Route du Rhum et sur Brest Atlantiques.

Pour Pascal Bidegorry, c’est un beau cadeau et une belle opportunité pour lui de montrer son talent à de futurs acquéreurs potentiels du trimaran Macif actuel qui est à vendre. Le basque connait bien le bateau et l’équipe. Nul doute qu’il sera un concurrent sérieux pour Franck Cammas, Thomas Coville et Yves le Blevec. Reste qu’il devra faire attention au bateau !

François Gabart, skipper du trimaran MACIF : Bien évidemment, j’aurais préféré terminer l’histoire avec le trimaran MACIF d’une manière différente mais je vais de toute façon continuer à naviguer à bord même si ce n’est pas en course. J’ai vécu avec lui des moments assez incroyables, que ce soit en solitaire sur la Route du Rhum en 2018 ou avant sur le Record du Tour de Monde en 2017, ou même en équipage sur la Brest Atlantiques il y a quelques semaines, et c’est déjà suffisamment fort pour garder ça en mémoire.
C’est très positif de laisser le bateau à Pascal qui le connait bien, qui a fait la première course avec moi, et à qui je fais entièrement confiance pour qu’il termine bien l’histoire du trimaran sous les couleurs de la Macif. En parallèle, mon histoire avec la Macif continue aussi de s’écrire avec la construction d’un nouveau trimaran et aujourd’hui, j’ai autant envie de m’investir auprès du bureau d’études pour analyser certains paramètres qui scelleront les choix de demain en termes de performance que de participer avec les équipes de la Macif à la définition des axes d’activations qui donneront du sens au projet ces prochaines années.

Pascal Bidégorry, skipper remplaçant du trimaran MACIF : C’est un honneur de naviguer à bord du trimaran MACIF et d’avoir la confiance de François ainsi que celle du groupe Macif pour faire The Transat CIC qui, au même titre que la Route du Rhum, est un monument de la voile française. J’étais là en 2015 pour commencer l’histoire aux côtés de François à bord du trimaran MACIF et je suis là maintenant pour la finir, j’espère que l’on aura la même réussite ! Mon expérience fait que je suis conscient de l’exercice ; ce n’est pas anodin de faire du solitaire sur ce genre de bateau mais ce qui est rassurant pour moi, c’est de savoir que je ne suis pas tout seul dans l’histoire et même si, à un moment donné, il va falloir que je mène une partition avec mes deux mains ; pour toute la préparation en amont, je sais que je vais être entouré de personnes qui ont une compétence énorme dans ce domaine d’activités et en qui j’ai une totale confiance. Après, plus personnellement, j’ai toujours aimé ces challenges sportifs élevés qui mixent à la fois l’envie et la combativité. Je suis conscient de la tâche ; nous allons, ensemble, tout mettre en œuvre pour faire de cette course une réussite.