The Ocean Race. Report de la course à octobre 2023

Les organisateurs de The Ocean Race ont décidé de reporter la prochaine édition d’un an à octobre 2023. Un calendrier qui coïnciderait au jubilé des 50 ans de la course mais qui viendrait aussi se télescoper avec la Route du Rhum.
La raison avancée de ce report par les organisateurs est la crise sanitaire : « Notre priorité est d’être solidaire avec celles et ceux qui ont été et qui continuent d’être affectés par la pandémie, » a déclaré Richard Brisius, le Président de The Ocean Race. Ce report va permettre aux équipes en lice d’avoir plus de de temps pour finaliser leur budget comme l’explique Chris Nicholson, co-fondateur de W Ocean Racing et six fois participant à la course. « Nous avons toutes et tous perdu un temps considérable à un moment crucial, et ce changement est la meilleure chose à faire. Cela nous permet de bénéficier de plus de temps pour recentrer nos efforts et prendre part à cet évènement génial. »
Antoine Mermod, le président de la classe IMOCA a salué également ces changements : « The Ocean Race est le meilleur moyen pour les équipes de la classe IMOCA de créer de la valeur pour leurs partenaires, tout en aidant à étoffer la réputation de classe autour du monde, en engageant une audience plus globale, » déclara-t-il. « Au travers de notre collaboration avec The Ocean Race, nous avons toujours regardé vers ce que nous pouvions faire ensemble pour assurer la meilleure course possible, avec une forte participation en classe IMOCA. Ces changements, parmi lesquels figurent une potentielle course en Europe l’été prochain et un calendrier confirmé jusqu’en 2030 sont des étapes positives. Pour une campagne IMOCA, il y a maintenant un planning avec des courses océaniques tous les deux ans – une en solitaire, l’autre en équipage – et c’est l’équilibre parfait pour nos marins, pour nos partenaires et nos fans autour du monde, » a ajouté Antoine Mermod.

Reste que pour le moment aucune équipe française en Imoca n’est engagée. Toutes sont focalisées sur le Vendée Globe. Paul Meilhat seul français inscrit a bien du mal à trouver son budget. Des budgets qui varient entre 10 et 30M€. Et c’est sans doute là où le bât blesse. Quoiqu’en disent les organisateurs, les budgets nécessaires pour participer à la course reset encore trop élevés. A ce jour, un seul IMOCA version équipage, celui de 11th Hour est en construction. Un deuxième pour Degree Sailing, une équipe américaine a été stoppé. Seuls les VOR65 s’en sortent bien. Les 8 bateaux ont été vendus. Yoan Richomme skipper de l’équipe de Mirpuri Foundation Racing Team a pu s’entrainer récemment au Portugal. Il n’est pas surpris par le report de l’épreuve. « Nous avons été averti il y a une semaine du report de la course. Cela va nous laisser du temps pour nous préparer et monter l’équipe. Je ne sais pas encore à quoi ressembleront les courses en Europe l’année prochaine. »

Les villes hôtes précédemment annoncées ainsi que les partenaires de la prochaine édition seront impliqués également pour l’évènement 2022-23. Volvo Cars, le Partenaire Premier de The Ocean Race continue de soutenir la course.