Leg 4, Melbourne to Hong Kong, arrivals. 19 January, 2018.

Toutes les équipes pouvaient gagner sur cette étape et c’est le team Sun Hung Kai/Scallywag, local de l’étape qui l’a emporté. Après un peu plus 17 jours et demi de mer, le Team Sun Hung Kai/Scallywag a remporté vendredi à 17:45 UTC (18:45 en France) la quatrième étape de la Volvo Ocean Race entre Melbourne et Hong Kong, son port d’origine. Ils auront parfaitement négocié cette étape après le passage d’un Pot-au-noir compliqué, mais dont ils ont sortis en tête. « On a eu un peu de tout pendant cette étape, » confiant David Witt. « Je suis extrêmement fier de cette équipe. Ne jamais abandonner est une phrase que l’on entend souvent dans ce sport, et je pense qu’on en est totalement à l’image ! » Witt ajoutait que c’est un superbe accomplissement de rapporter une victoire à la maison. « Pour notre sponsor, cela prend tout son sens, et justifie son support. Nous avons eu des hauts et des bas, mais il n’a jamais bronché. Pour moi, personnellement, je donnerais tout ce que j’ai accompli avant pour cette victoire. Ce pourrait être le point d’honneur de ma carrière. »

Peu après le passage des îles Salomon, la navigatrice britannique Libby Greenhalgh, embarquée pour la première fois sur cette étape partie le 2 janvier de Melbourne, et le skipper décidaient alors de tenter une option radicale en « coupant le fromage » vers l’ouest, se fiant à leur feeling davantage qu’aux fichiers météo. Un choix payant puisque, à la faveur de vents d’est favorables, il va leur permettre de s’emparer des commandes de la flotte pour ne plus jamais les lâcher lors du très long bord vers Hong Kong. L’équipe empôche huit points (sept et un de bonus) et  fait une belle remontée au classement général, passant de la sixième à la quatrième place.

Pas mal pour un équipage, cinquième des première et troisième étapes, sixième de la seconde, parti assez tard sur cette Volvo Ocean Race. « Toutes les équipes ont besoin d’un peu de confiance, je pense qu’une chose qui est sous-estimée dans le sport est la dynamique, cette victoire va certainement donner beaucoup de confiance à Scallywag… Nous continuons à apprendre et je pense que nous allons nous améliorer encore au fur et à mesure de la course », a commenté David Witt peu après le passage de la ligne.

Juste derrière, rien n’est encore joué, mais Dongfeng Race Team semble être bien placé pour prendre la 2è place devant Vestas 11th Hour Racing. Une belle opération au classement général pour l’équipe chinoise, le leader MAPFRE étant 5e.