Spindrift du M32 au GC32

L’équipe française Spindrift enchaîne les supports. A peine l’étape du World Match Racing Tour terminée à Copenhague en M32, le team chausse les foils à l’occasion du premier challenge du GC32 Racing Tour. Déjà présents la saison passée avec un podium accroché au général, Yann Guichard, spécialiste du multicoque et son équipe, participeront à 4 des 5 étapes du circuit 2016 des catamarans volants. Si le team ne cible pas un résultat sur ce Racing Tour, les objectifs à bord du GC32 Spindrift n’en restent pas moins multiples : être compétitifs sur ce type de bateau et perfectionner le vol, maintenir l’équipe à un haut niveau et continuer à travailler la cohésion en vue de la prochaine tentative de record du Trophée Jules Verne.
Le coup d’envoi de la ‘GC32 Riva Cup’ qui se déroulera sur le plan d’eau fermé du Lac de Garde sera donné dès demain (jeudi) et verra les neuf meilleurs équipages internationaux s’affronter.

Yann Guichard, skipper du GC32 Spindrift :
« Nous avons commencé ce circuit l’an passé : les GC32 sont des catamarans volants particulièrement exigeants, sportifs et rapides. C’est un bateau facile à faire voler, mais il reste très technique pour aller vraiment vite ! Les régates sont très disputées et cette saison, la flotte va encore s’étoffer, laissant présager un beau spectacle. Voler est devenu une nécessité pour la voile de haut niveau et nous sommes ravis de pouvoir participer à quelques étapes du circuit. Même si nous n’avons pas d’objectifs sportifs sur le GC32 Racing Tour, notre présence va nous permettre de performer sur ce type de support et de continuer à naviguer avec le coeur de l’équipage en attendant la reprise des entraînements à bord de Spindrift 2 en vue de notre prochain tour du monde. Les régates sur le Lac de Garde promettent du sport, le vent qui fonctionne essentiellement sur un régime de thermique puissant est constant sur ce plan d’eau. Nous régaterons 3 jours sur les 4 prévus puisque dès dimanche, avec l’équipage, nous devrons rejoindre Newport (USA) pour disputer une nouvelle étape du World Match Racing Tour, le circuit monotype en M32 qui reste notre objectif sportif principal cette année ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.