Spindrift en chantier pour 3 mois, récupérer le mât est une priorité absolue

0
6

Le maxi trimaran a rejoint ce lundi le chantier de Vannes pour 3 mois où des réparations et des vérifications seront effectuées, notamment sur le flotteur bâbord, la casquette et le safran endommagés.

Ce démâtage survenu alors que l’équipe se rendait sur la ligne de départ du Trophée Jules Verne, record autour du monde en équipage, est un réel coup dur pour l’équipe qui a consacré deux ans à la préparation du maxi-trimaran et qui était en stand by depuis deux mois pour ce défi phare de la saison sportive du team. « Nous avons travaillé dur pour préparer le bateau, nous étions fins prêts à partir », a commenté le skipper Yann Guichard, « C’est un bateau fantastique qui a été construit pour battre des records, alors nous souhaitons le remettre à l’eau dès que possible« .

La météo n’a donc pas facilité les recherches des gréements sur la zone du démâtage au large du Goulet (29). Spindrift racing s’est entouré d’une équipe de sauvetage locale pour les soutenir dans leurs recherches. Celles-ci ont temporairement été suspendues jusqu’à ce que la météo sur zone s’améliore mais une équipe reste constamment en veille à Brest. Les recherchent devraient reprendre cette semaine.

« Nous faisons tout notre possible pour récupérer le mât et tous les débris qui ont pu rejoindre la mer. Des équipes se sont mobilisées autour de la zone de démâtage aussi bien en mer qu’à terre. La récupération du mât reste notre priorité absolue« , conclut Yann Guichard.