Spindrift et IDEC sont bord à bord

Avec ces deux photos prises du bord de chaque bateau, on en oublierait presque Banque Populaire qui plus Sud est toujours devant. Il cumule 300 miles d’avance sur Spindrift et IDEC. Mais après la démonstration du trimaran rouge, on le sait cet écart ne veut pas dire grand chose.

La route est encore longue avant le Horn. Loïck y avait rencontré un vrai champs de mines de growlers et de nombreux icebergs. Le scénario qui se dessine dans les prochains jours n’est pas encore très clair et tant Jean-Yves Bernot que Marcel Van Triest, la route n’est pas encore clarifiée.

Message de Jean-Yves Bernot : La Fronde

Aujourd’hui, nous faisons dans la dentelle : passage au Nord immédiat d’un centre dépressionnaire en déplacement lent. Comme d’habitude, on veut le beurre et l’argent du beurre : s’approcher suffisamment près pour pouvoir utiliser la rotation du vent, et ne pas se faire prendre dans la partie centrale sans vent.

C’est la forme de la dépression qui décide de la trajectoire. Si on veut « se la jouer », on peut dire qu’on utilise le champ de vent comme les sondes interplanétaires utilisent l’effet de fronde gravitationnelle  pour explorer le système solaire. Y compris la différence de précision entre la mécanique céleste déterministe et la prévision météo plutôt chaotique…

JYB_1512_2

Doc NASA

Cette trajectoire, à court terme, nous repose de la prise de tête des jours précédents : les prévisions proposaient des trajectoires très Sud pour contourner l’anticyclone du Pacifique envahissant : choix passionnant entre la glace ou les calmes sans fin. « Le premier qui entend un chien de traineau aboyer réveille les autres ».

JYB_1512_3

Doc CLS : Une route sud et, en bleu foncé l’eau entre 0°C et 2 °C. 

Alors, on teste des dizaines de route pour tenter de forcer le passage : des essais et des erreurs…

JYB_1512_4

On s’est rebellé devant tant d’injustice. Il a fallu composer. Tout le monde y a mis du sien : on voulait bien descendre plein Sud, mais pas trop. De leur côté, les modèles se sont calmés et offrent quelques routes alternatives plus directes et pas trop chères. On a donc mis à la poubelle les dizaines de simulation de routes Qud un peu trop « jeu vidéo » à notre goût et on est reparti sur des routes plus réalistes.

Et la suite : voilà le Pacifique Sud aujourd’hui.

JYB_1512_5

On ne touche à rien, ça nous plait comme ça : il y a du vent d’Ouest soutenu sur la route et tout va bien. Bien évidemment, il n’en sera rien. Tout ce monde-là vit sa vie. Dans deux jours, il faudra tenter de sortir des griffes de l’anticyclone qui grossit alors que notre dépression L2  sera devenue bien faible. On va y retourner dans le Sud…

JYB_1512_6

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.