22 figaristes au départ de la Solo Maître CoQ

C’est ce lundi que s’élanceront les 22 figaristes pour la Solo Maître CoQ avec une météo qui s’annonce un peu capricieuse avec des vents légers attendus. De quoi rentrer tranquillement dans le rythme en attandant la grande course jeudi.

Un vent de secteur Est de moins de dix nœuds est prévu en baie des Sables d’Olonne pour cette première journée. Un vent erratique et souvent instable qui compliquera la tâche des organisateurs et du comité de course. Selon Denis Hugues (directeur de course) : « nous espérons conserver assez de vent sur zone toute la journée de demain pour pouvoir envoyer deux départs. A la veille du coup d’envoi, les intentions du comité sont pour l’instant de faire deux petits parcours et d’adapter ces derniers en fonction des conditions météorologiques rencontrées sur place. Beaucoup de coureurs viennent sur cette épreuve pour s’entraîner et retrouver leur réflexe. C’est donc important pour eux d’enchaîner les manœuvres au moins les premiers jours afin d’être au point pour la grande course de jeudi. »

Pour suivre l’évolution des bateaux, chaque Figaro Beneteau est équipé d’une balise de positionnement et peut ainsi être visualisé sur la cartographie disponible en ligne. Cette cartographie sera actualisée toutes les 30 secondes sur les petits parcours de lundi 18 et de mardi 19 avril et toutes les 5 minutes sur la grande boucle nautique de jeudi 21 avril. Elle sera également accessible gratuitement sur les Smartphones à partir du site de l’épreuve : www.solomaitrecoq.com.


Ils ont dit:

Yves Ravot, « Hors la rue » : « Mes petites habitudes d’avant course sont d’être tranquille le dernier jour et de se garder des petites bricoles comme mettre mes points de spi, regarder les parcours, faire le plein de gazole et un peu de rangement à bord bateau. Ce n’est pas toujours possible de se dégager du temps. Sur certaines courses les derniers jours peuvent vite être compliqués. Heureusement ce n’est pas le cas sur cette Solo Maitre CoQ, je suis bien et le bateau est prêt. »

Théophile Moussion, « #théoenfigaro » : « Aujourd’hui je fais les derniers préparatifs : je graisse les winch et mets à poste les écoutes de génois que j’ai cassées sur le convoyage. Une fois le bricolage terminé, place au repos ! Je vais aussi essayer de profiter de ce bel événement aux Sables d’Olonne. Pour le pronostic, c’est difficile de se prononcer, il y a beaucoup de bizuths sur cette édition de la Solo Maître CoQ et nous avons tous un petit truc qui va bien. Ce qui est certain, c’est qu’on va bien se battre sur l’eau. »

Pierre Quiroga, « Skipper Espoir CEM » : « Avant le début des épreuves j’aime bien manger, faire un bon repas et surtout éviter d’être sur le bateau. Donc aujourd’hui, je vais me promener, courir un peu et essayer de me détendre car j’ai pas mal travaillé sur le bateau toute la semaine. Bref j’essaie de penser à autre chose. C’est difficile de faire un pronostic sur cette épreuve. En tant que bizuth, je ne connais pas encore très bien mes concurrents, sans doute Anthony Marchand, Benjamin Dutreux et Corentin Douguet vont sortir du lot. De mon côté je ne me mets aucune pression. Je suis juste heureux de débuter la semaine par peu de vent, c’est toujours mieux pour un Méditerranéen. »

Alan Roberts, « Vasco da Gama » « La veille d’une épreuve, j’essaie toujours d’aller faire un footing, un peu de sport pour être mentalement et physiquement prêt. Je fais également attention à mon alimentation, je mange des fruits et bois de l’eau. Sur cette édition de la Solo Maître CoQ, je vois bien Corentin Douguet, Nick Cherry, Benjamin Dutreux et Anthony Marchand. Mais il y a beaucoup de nouveaux et la surprise peut également venir de leur côté. »

Sophie Faguet, « Région Normandie » : « Je n’ai pas vraiment d’habitudes avant le début d’une épreuve. Aujourd’hui je suis passée au bateau faire un point avec mon préparateur pour que tout soit prêt pour demain, j’ai été faire un petit tour à la piscine et pour le reste de la journée je vais me concentrer sur la météo. J’aimerais bien faire une petite intrusion sur le podium mais je sens bien Corentin Douguet, Anthony Marchand et un anglais dans le trio final. Chez les Anglais, j’ai été assez perplexe sur la Solo Concarneau du niveau de Will Harris qui termine 6e, donc je pense qu’il y a de beaux potentiels dans l’équipe d’Artemis. »

Liste des inscrits

Benjamin Dutreux – Team Vendée – FRA 192
Alan Roberts – Vasco da Gama – GBR 9
Sophie Faguet – Région Normandie – FRA 14
Justine Mettraux* – Teamwork – SUI 40
Nick Cherry – Redshift – GBR 56
Arthur Le Vaillant – Un bateau pour demain – FRA 50
Aymeric Decroocq* – Bretagne CMB Espoir – FRA 25
Damien Cloarec – Saferail – FRA 95
Yves Ravot – Hors la rue – FRA 70
Hugh Brayshaw* – Artemis 23 – GBR 23
Mary Rook* – Artemis 37 – GBR 37
Will Harris* – Artemis 77 – GBR 77
Claire Pruvot – Port de Caen Ouistreham – FRA 55
Corentin Douguet – Sofinther / Un maillot pour la vie – FRA 69
Marc Noesmoen* – Team Vendée Formation – FRA 88
Andrew Baker – Artemis – GBR 64
Théo Moussion* – #théoenfigaro – FRA 68
Cécile Laguette* – Cécile cherche sponsors – FRA 18
Pierre Quiroga* – Skipper Espoir CEM – FRA 47
Arnaud Godart Philippe – FAUN Environnement – FRA 38
Benoit Hochart – De la Solitaire au Globe – FRA 19
Anthony Marchand – Ovimpex / Secours Populaire – FRA 65

* bizuth

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.