Les Figaros Macif a l entrainement au large de Port La Foret -@ A. Courcoux

A 16 heures ce dimanche 17 septembre, Martin Le Pape et Charlie Dalin prendront le départ de la dernière épreuve du Championnat de France Elite de Course au Large, la Douarnenez Fastnet Solo. Cette nouvelle course du circuit propose aux 19 marins solitaires un parcours de 600 milles nautiques entre la Bretagne et le mythique phare du Fastnet au sud de l’Irlande, via la pointe sud de l’Angleterre. A trois jours du coup d’envoi, les deux skippers Macif sont prêts à affronter cet ultime défi de la saison, avec, ils l’espèrent, de jolis résultats à la clé.
De retour en solitaire sur leurs Figaro Bénéteau après un Tour de Bretagne en double, Charlie et Martin ont retrouvé leurs automatismes après plusieurs navigations d’entrainement et un convoyage en mode ‘course’ entre Port-la-Forêt et Douarnenez. « Les convoyages sont toujours l’occasion de tester le matériel et de vérifier que tout fonctionne à bord, pour ne pas avoir de mauvaises surprises le jour du départ » expliquent-ils.
Donc à deux jours du départ, une fois que tout est vérifié, l’heure est aux derniers préparatifs et aux derniers chargements : sacs de vêtements, chauds et étanches, et avitaillement pour quatre jours de navigation. La nourriture fait partie des paramètres à ne pas négliger. Accompagnés depuis La Solitaire URGO Le Figaro par leur cuisinière Aline Borremans, les deux marins ont passé leurs commandes pour cette dernière épreuve, comme le détaille Martin : « Aline prépare des repas sous-vides, qui sont très bons et surtout simples à faire réchauffer. Je lui ai demandé 7 plats, ce qui représente 2 repas par jour. Cela va de la tartiflette à la blanquette de veau mais aussi du porc au caramel ! Cela fait du bien au moral de manger un repas chaud et bon. »

« Un enchaînement incroyable »
Devant les derniers routages, Charlie avoue son étonnement devant le scénario météo prévu. « Nous naviguerons au près, sur la quasi-totalité du parcours. Nous allons partir avec un vent de nord assez faible pour atteindre Wolf Rock. Le vent va tourner vers l’ouest tandis que nous ferons route vers le Fastnet. » Une fois le phare enroulé, un front et une transition attendus feront tourner le vent au sud. « Nous redescendrons donc face au vent mais dans du vent plus soutenu. » explique à son tour Martin. « Pour l’instant, les fichiers prévoient 25 nœuds au plus fort. Mais ce sont des prévisions encore lointaines. Nous y verrons plus clair le jour du départ. »

Des objectifs et des obstacles !
Clairement concentrés, les deux skippers Macif ont en effet l’envie de terminer l’année sur une bonne note. « Mes résultats sont en deçà de mes objectifs » confie Martin. « Nous avons fait un bon Tour de Bretagne en double et je souhaite mettre ce que j’ai appris en application. J’ai du potentiel que j’aimerai concrétiser par un bon classement. Mais la concurrence a répondu présent et le plateau est de qualité. » Charlie, Champion de France Elite de Course au Large en solitaire en 2016, sait que son titre est fortement compromis mais reste un prétendant sérieux au podium de cette saison 2017. « Je suis à 2 points de la 3e place et 10 points de la 2e. Tout est possible pour cette dernière épreuve ! »

Classement du Championnat de France Elite de Course au Large
1 – Nicolas LUNVEN (GENERAL) 23 points
2 – Sébastien SIMON (BRETAGNE CREDIT MUTUEL PERFORMANCE) 46 points
3 – Adrien HARDY (AGIR RECOUVREMENT) 54 points
4 – Charlie DALIN (SKIPPER MACIF 2015) 56 points
5 – Alexis LOISON (CUSTO POL) 99 points
….
15 – Martin LE PAPE (SKIPPER MACIF 2017)174 points