Sir Robin Knox-Johnston aux Sables d’Olonne

PPL PHOTO AGENCY - COPYRIGHT FREE for editorial use only PHOTO CREDIT: Christophe Favreau/PPL/GGR Tel: +44(0)7768 395719 E.mail: ppl@mistral.co.uk web: www.pplmedia.com ***2018 Golden Globe Race - SITRaN Challenge Race from Falmouth to Les Sables d'Olonne. Sir Robin Knox-Johnston and his famous yacht Suhaili welcomed on the dock on arrival in Les Sables d'Olonne

Le village de la Golden Globe Race a ouvert avec succès aux Sables d’Olonne durant le week-end, avec 9000 visiteurs pour accueillir les 17 skippers arrivés de Falmouth (Angleterre) après la course SITRaN Challenge.
L’accueil le plus chaleureux fut réservé à Sir Robin Knox-Johnston et son célèbre bateau Suhaili, gagnant de la première Golden Globe Race en 1968-69, et le premier homme à naviguer solo autour du monde sans escale. Des centaines de personnes se sont retrouvées sur les quais, dans l’attente d’apercevoir le bateau et le navigateur, alors que des milliers les attendaient au port de plaisance. Suhaili fut escorté sur les derniers 25 miles nautiques (46 km) depuis l’Ile d’Yeu par une flotte de yachts par la branche française de l’association Cruising Association.

« Je m’attendais à un accueil chaleureux, mais rien d’une telle ampleur » a dit Sir Robin. Tout en répondant à des questions sur le quai, il ajoute : « La Golden Globe Race est une grande aventure avec des bateaux ordinaires mais très capables en mer, conduits par des gens normaux qui deviendront extraordinaires durant la course. Souvenez-vous de ce que je dis, ceux qui finiront deviendront des légendes nautiques ».

Questionné sur son envie de prendre le départ avec ces skippers, le navigateur qui a fait 3 fois le tour du monde répond : « Oui, mais il y a 50 ans ! »
A-t-il des conseils à offrir à cette nouvelle génération de skippers mondiaux ? « Oui, mon conseil serait de prendre soin de votre bateau, et votre bateau prendra soin de vous. »
Le premier à franchir la ligne d’arrivée après les 300 miles nautiques de la course SITRaN Challenge depuis Falmouth aux Sables d’Olonne fut Mark Slats et son yacht Ohpen Maverick, suivi du vétéran français Jean-Luc Van Den Heede à bord de Matmut. Ces deux yachts Rustler 36 étaient au coude à coude durant toute la traversée de la Manche. Mark Slats raconta à l’arrivée : « C’est bon de voir qu’Ohpen Maverick, qui fut le tout premier Rustler 36 à être construit, est toujours compétitif. On a pris la tête jusqu’à la moitié de la traversée de la Manche et nous sommes arrivés à Ushant juste à temps pour prendre la marée favorablement. Cela nous a aidé à garder la tête sur les 8 miles nautiques suivants, mais Jean-Luc est remonté vers la fin de la course et ce fut un final serré. »
Le but de la course caritative SITRaN Challenge était de franchir la ligne d’arrivée à 19h le dimanche. Les skippers pouvaient utiliser leurs moteurs, mais avaient des points retirés pour chaque heure de retard par rapport à l’heure d’arrivée prévue, et plus pour les heures motorisées. Ces malus ont catapulté Philippe Péché et son bateau PRB de la 7ème à la 2nd place, juste un point devant Jean-Luc Van Den Heede. Le podium fut donc entièrement dédié aux candidats naviguant des Rustler 36
Francesco Cappelletti, le 18ème skipper, est parti depuis le sud de la France tôt ce matin jusqu’aux Sables d’Olonne, avec dans la remorque d’un camion son Endurance 35 appelée 007. Il devra arriver mardi pour participer à un briefing obligatoire pour les skippers, puis compléter 3 jours de tests en solitaire pour rejoindre la flotte au départ de la course le dimanche 1er Juillet

Course SITRaN Challenge depuis Falmouth aux Les Sables d’Olonne
Le premier à franchir la ligne d’arrivée après les 300 miles nautiques de la course SITRaN Challenge depuis Falmouth aux Sables d’Olonne fut Mark Slats et son yacht Ohpen Maverick, suivi du vétéran français Jean-Luc Van Den Heede à bord de Matmut. Ces deux yachts Rustler 36 étaient au coude à coude durant toute la traversée de la Manche. Mark Slats raconta à l’arrivée : « C’est bon de voir qu’Ohpen Maverick, qui fut le tout premier Rustler 36 à être construit, est toujours compétitif. On a pris la tête jusqu’à la moitié de la traversée de la Manche et nous sommes arrivés à Ushant juste à temps pour prendre la marée favorablement. Cela nous a aidé à garder la tête sur les 8 miles nautiques suivants, mais Jean-Luc est remonté vers la fin de la course et ce fut un final serré. »

Le but de la course caritative SITRaN Challenge était de franchir la ligne d’arrivée à 19h le dimanche. Les skippers pouvaient utiliser leurs moteurs, mais avaient des points retirés pour chaque heure de retard par rapport à l’heure d’arrivée prévue, et plus pour les heures motorisées. Ces malus ont catapulté Philippe Péché et son bateau PRB de la 7ème à la 2nd place, juste un point devant Jean-Luc Van Den Heede. Le podium fut donc entièrement dédié aux candidats naviguant des Rustler 36.

Resultats
1st Mark Slats (NED) Ohpen Maverick – Rustler 36, 12pts
2nd Philippe Péché (FRA) PRB – Rustler 36 19pts
3rd Jean-Luc Van Den Heede (FRA) Matmut – Rustler 36 20pts
4th Mark Sinclair (AUS) Coconut – Lello 34 26pts
5th equal Tapio Lehtinen (FIN) Asteria – Gaia 36 48pts
5th equal Nabil Amra (PAL) Liberty II – Biscay 36 48pts