Sardinha Cup. Yann Eliès et Samantha Davies, un duo de choc à l’assaut de la deuxième étape !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Alors que la deuxième étape de la Sardinha Cup vient d’être lancée ce mardi à 16h, le duo de choc Yann Eliès et Samantha Davies anticipent une étape musclée.
« On devrait passer environ 50 heures en mer, et c’est une grande première » nous confiait Yann Eliès hier après avoir pris part au briefing annonçant l’étape à venir. Les 405 milles du parcours de cette grande course n°1 vont emmener les 33 duos jusqu’à l’entrée de l’estuaire de la Gironde avant de remonter vers la Jument des Glénan pour remettre le cap sur Saint-Gilles-Croix-de-Vie en laissant à bâbord l’île d’Yeu. Plus de 2 jours en mer qui s’annoncent, au vu de la météo, très intenses pour les bateaux et les marins. « De ce que nous avons vu jusqu’à présent les conditions de vie à bord sont assez précaires et humides. Le bateau est petit, exigeant et le peu d’espace à l’intérieur est pris par le matossage. A côté l’Imoca et sa grande casquette pour s’abriter du vent étaient un luxe ! »
Des rafales à 20/25 nœuds sont attendues au large mercredi, des conditions ventées qui vont exiger à bord du Figaro StMichel une attention de chaque instant afin de ne pas se retrouver dans une situation qui pourrait s’avérer compliquée à gérer. « C’est un bateau avec lequel il ne faut pas se retrouver au dépourvu dans les manœuvres et dans le rythme. Nous sommes encore dans une phase de compréhension, d’apprentissage, il faut essayer de faire les choses lentement mais sûrement. » Et pour mener à bien cette mission, Yann peut compter sur les compétences et la bonne humeur de Samantha Davies avec qui il dispute cette première course du Championnat de France Elite de Course au Large.

« On s’est bien trouvé avec Sam ! »
A bord de StMichel, ils sont l’un des rares duos mixtes* engagés sur cette Sardihna Cup. Yann Eliès et Sam Davies, tous deux habitués du circuit Imoca ont vite trouvé leur rythme à bord de ce nouveau Figaro 3. « On s’est bien trouvé avec Sam ! La répartition des rôles s’est faite assez naturellement, Sam est pas mal à la table à cartes à me donner les infos. Je lui demande de faire tourner des routages, de me transmettre les infos sur les autres concurrents avec l’AIS, où ils sont, à quelle vitesse, ça m’aide à construire la stratégie à la barre et à comprendre ce qu’il se passe pour préparer le coup d’après. » Au-delà de ses compétences de navigatrice, Yann apprécie grandement la vie à bord avec la Britannique, d’une bonne humeur communicative, « Sam est très volontaire, elle a énormément d’énergie, elle ne rechigne jamais à la tâche et ça c’est super agréable. On est aussi interchangeable, je lui fais totalement confiance pour faire avancer le bateau, ce qui me permet de me reposer. Elle est pétillante, elle apporte de la bonne humeur et cette alchimie est propice à la performance. »

*Ils sont 6 au total : StMichel (Yann Eliès-Sam Davies) / Action Enfance (Loïck Peyron-Amélie Grassi) / TeamWork (Justine Mettraux-Gwénolé Gahinet) / Emile Henry (Erwan Le Draoulec-Clarisse Crémer) / Atlantic Youth Trust (Joan Mulloy-Mike Golding) / Eclisse (Cécile Laguette-Dan Jowett)