SailGP. Victoire des Japonais à New York

China SailGP Team skippered by Phil Robertson leads Japan SailGP Team, Australia SailGP Team, and France SailGP Team in the third race. Race Day 1 Event 3 Season 1 SailGP event in New York City, New York, United States. 21 June 2019. Photo: Eloi Stichelbaut for SailGP. Handout image supplied by SailGP

Les étapes s’enchainent sur le SailGP dont la troisième s’est courue les 21 et 22 juin à New York sur les rives de l’Hudson. Une étape où le spectacle était au rendez-vous, sur un plan d’eau piégeux, qui rappelait l’étape en AC45 sur la dernière Coupe, mais en un peu moins scabreux comme on aurait pu le craindre. On a tout de même vu les bateaux complètement à l’arrêt reculer devant les bouées face au courant et un vent shifty à souhait entre chaque building. Les images étaient quand même assez belles avec des F50 à 40 nds à quelques mètres des quais où les spectateurs pouvaient admirer les bateaux. Contrat rempli pour faire le show à Big Apple pour Russel Coutts.
Sportivement, Australiens et Japonais ont continué à dominer l’épreuve, comme à leurs habitudes, même si pour une fois, ce sont ces derniers qui ont réussi à s’imposer en match race. On retiendra le chavirage des Anglais dès la première journée dans des conditions aussi fortes qu’instables qui ont calmé les ardeurs des équipes moins entraînées comme les Français qui ont bien failli également chavirer.
Les Français ont eu du mal à trouver leur voie malgré de beaux départs et un podium de manche. A nouveau, Billy Besson et son groupe terminent 5e sur les rives de l’Hudson, avec une certaine frustration. Après s’être entraînés de nouveau sur le simulateur à Londres, ils n’ont pas pu mettre en application l’apprentissage du nouveau contrôleur à cause de l’intensité du vent. Celui-ci permet de décharger le barreur de la gestion du rake pour le laisser se concentrer uniquement sur la navigation. Repasser au premier mode, l’équipe Française a guerroyé pour contrôler son bateau au détriment de la performance sur un parcours difficile, très court, où les leaders lui prenaient 1 tour d’avance. L’équipe pourtant, parvenait souvent à prendre d’excellents départs sans jamais réussir à en tirer un bénéfice sur la manche. Billy Besson et Marie Riou et toute l’équipe vont refaire une session de simulateur avant la prochaine étape à Cowes. On espère les voir concrétiser leur progression alors même que le niveau général augmente. L’objectif reste Marseille qui approche à grand pas.


Le bilan de Billy :

– Qu’est-ce qui vous a posé le plus de difficultés sur ce plan d’eau très particulier ? C’était très compliqué car le vent était vraiment très changeant en direction et en intensité. On peut dire que les conditions étaient extrêmes sur un parcours aussi petit. Il fallait être très réactif et réussir à tenir son bateau.

– On sent que le potentiel est là, pourquoi n’arrivez-vous pas à l’exploiter et à concrétiser ?
C’est vrai qu’on fait plein de petites choses bonnes mais pas toutes en même temps. Mine de rien c’est ce qui fait aussi notre résultat actuellement. On fait encore de grosses erreurs et on essaie d’y remédier.

– Quel bilan final peut-on tirer de cet acte new-yorkais, qu’avez-vous appris ?
Personnellement je suis déçu car je m’attendais à faire mieux, c’est la vie du sportif, parfois on gagne, parfois on perd et ça fait partie du jeu c’est comme ça. Il faut qu’on s’applique à rester un peu plus sur nos missions à bord et on va y arriver.

– Un mot sur le prochain rendez-vous SailGP ?
On aura certainement un vent un peu plus stable pour l’évènement de Cowes et assez conséquent normalement qui ressemblerait plus à San Francisco et là on espère faire de belles manœuvres parce qu’on s’est appliqué sur le simulateur à en faire dans ce genre de vent.

New York SailGP Results
1 // Japan // 49pts
2 // Australia // 45pts
3 // United States // 37pts
4 // China // 33pts
5 // France // 32pts
6 // Great Britain // 27pts

Season 1 Leaderboard (after three events)
1 // Japan // 140 pts
2 // Australia // 139 pts
3 // Great Britain // 106 pts
4 // United States // 105 pts
4 // China // 93 pts
5 // France // 93 pts

Individual Race Results
Race 1
1 // Australia // 10pts
2 // Japan // 9pts
3 // China // 8pts
4 // United States // 7pts
5 // France // 6pts
6 // Great Britain // 4pts

Race 2
1 // Japan // 10pts
2 // Australia // 9pts
3 // France // 8pts
4 // United States // 7pts
5 // China // 6pts
6 // Great Britain // 4pts

Race 3
1 // Japan // 10pts
2 // Australia // 9pts
3 // China // 8pts
4 // France // 7pts
5 // United States // 6pts
6 // Great Britain // 4pts

Race 4
1 // Japan // 10pts
2 // Australia // 9pts
3 // Great Britain // 8pts
4 // United States // 7pts
5 // China // 6pts
6 // France // 5pts

Race 5
1 // United States // 10pts
2 // Japan // 9pts
3 // Australia // 8pts
4 // Great Britain // 7pts
5 // France // 6pts
6 // China // 5pts

Match Race
1 // Japan // 1pt
2 // Australia // 0pts