Rolex Fastnet. Abandon d’Arkea Paprec, Charal en tête !

@ Martin Viezzer / ARKÉA PAPREC

Sébastien Simon et Vincent Riou abandonne sur leur tout nouvel Imoca Arkea Paprec après avoir subi un problème éléctrique. Ils souhaitaient profiter de la rolex Fastnet Race pour éprouver une première fois leur monocoque, en course et au large. Avec 20 bateaux inscrits dans la classe IMOCA, cette Rolex Fastnet Race était l’occasion rêvée pour ce premier test grandeur nature. Le duo s’est élancé prudemment samedi en début d’après-midi dans le solent avant de mettre le cap sur le célèbre rocher du Fastnet, marque de passage que Sébastien et Vincent auront réussi à parer hier soir en 6è position. Mais cette nuit, un court-circuit a fait sauter toute l’énergie du bord. Sans aucun éléctronique, les deux hommes ont décidé de ne pas poursuivre la route jusque Plymouth.
Ils abandonnent donc la course avec regret mais reviennent vers la Bretagne avec beaucoup de connaissances accumulées sur le nouveau 60’ de Sébastien Simon. Le duo d’ARKÉA PAPREC devrait rejoindre Port-la-Forêt demain matin.

Pendant ce temps là la bataille fait rage en Imoca, avec Charal qui se bat depuis le départ pour rester devant. Après un beau un vers le Fastnet, l’Imoca de Jérémie Beyou s’est fait rattrapé par la flotte et notamment PRB avec Kevin Escoffier et Nico Lunven qui ont fait un joli coup dans la nuit. Yannick Bestaven réalise une très belle course. Banque Populaire avec Clarisse Cremer et Armel Le Cleac’h n’est pas loin, tout comme Bureau Vallée et Initiatives Coeur. La fin de course s’annonce indécise.