Parti de Hong Kong le 18 janvier, Giovanni Soldini et son équipage tente de battre le record de la traversée Hong Kong-Londres établi en 2008 par le maxi catamaran de 100 pieds Gitana 13 – 41 jours, 21 heures et 26 minutes -, le trimaran Maserati Multi 70 de 21,20 mètres de long doit compléter le parcours de 13.000 milles et couper la ligne d’arrivée sous le pont Queen Elisabeth II sur la Tamise avant le 1er mars. Malheureusement le bateau a heurté un OFNI et cassé son safran ce week-end. L’incident s’est produit dans la matinée ce dimanche, au début du dixième jour de navigation. Le Maserati Multi 70 était en plein océan Indien à environ 3000 miles du Cap de Bonne- Espérance. Il dispose encore de 380 milles d’avance. L’équipage a pu réparer et remplacer son safran aujourd’hui.

Giovanni Soldini et l’équipage du trimaran attendent de meilleures conditions pour changer la pièce. “Malheureusement, nous avons percuté quelque chose à 20 noeuds de vitesse et nous avons perdu le safran sous la coque droite.”, explique Giovanni Soldini, skipper de Maserati Multi 70. “Heureusement, nous avons une pièce de rechange avec nous et il semble qu’il n’y ait pas trop de dommages collatéraux. ce matin, nous avons entendu un grand bruit et nous avons immédiatement réalisé que le safran s’était brisé. Nous nous sommes organisés pour enlever la mèche de carbone qui s’est cassé juste à la sortie de la coque, mais le morceau restant s’est dangereusement mis de travers. Heureusement, il semble que cela n’ait pas causé de dommages sérieux. Une fois qu’on a réussi à retirer la mèche, nous avons repris notre route, avec un safran eu moins, cap au 230 °, vers le centre de la haute pression qui nous ralentira dans les prochaines 24, 36 heures. Nous
allons profiter de ces conditions météorologiques favorables pour installer le nouveau safran. Ensuite, nous repartirons à toute vitesse vers Cape Town

Malgré cette avarie, Giovanni Soldini et son équipage (Guido Broggi, Sébastien
Audigane, Oliver Herrera Perez et Alex Pella) continuent à naviguer vite dans les alizés (environ 25 noeuds de moyenne) avec 380 milles d’avance sur le record à battre.