Récupération du 60 pieds SMA : le point sur l’avancée des opérations

SMA

L’équipe technique de SMA course au large continue de tout mettre en œuvre pour récupérer le 60 pieds SMA. A terre l’équipe s’est organisée autour de Michel Desjoyeaux, directeur de Mer Agitée et en mer autour de Marcus Hutchinson directeur de projet. Ensemble, ils préparent plusieurs scénarios pour récupérer le 60 pieds SMA. Face à la succession de fronts dépressionnaires en Atlantique nord, certaines options sont privilégiées en fonction de la zone de départ du continent. Poussé par les vents de secteurs classiques (du sud au nord ouest), le monocoque se trouve aujourd’hui à quelque 700 milles au large du cap Finisterre (Espagne). Le bateau est toujours sur une route plein nord depuis les Açores.

Retour sur les événements de ces derniers jours.

La première opération à partir des Açores
En parallèle du sauvetage de Paul Meilhat le mardi 15 décembre dernier, puis son rapatriement sanitaire par avion le jeudi 17 décembre, la question de la récupération du monocoque a été l’un des enjeux de l’équipe technique. Une fois parvenue à Ponta Delgada sur l’île de Sao Miguel aux Açores, elle a affrété un remorqueur de haute mer mais n’a pas pu prendre la mer avant le mercredi 16 décembre. Elle est arrivée sur zone 24 heures plus tard. SMA continue alors de dériver à plus de quatre nœuds quand le remorqueur dispose d’une vitesse de croisière d’une dizaine de nœuds. Quand l’équipe arrive à hauteur du 60 pieds, la nuit est tombée et les conditions se sont fortement dégradées. Il est impossible de monter à bord du monocoque sans prendre de risques inconsidérés. Décision est prise de rebrousser chemin en raison de la météo dantesque annoncée. Cette opération a cependant permis de constater que le bateau semblait en bon état et qu’il était toujours équipé de son gréement. Les équipes peuvent préparer la suite des opérations.

Mise en place d’une nouvelle opération à partir de la Bretagne
Le 19 décembre, une nouvelle tentative de sauvetage au départ du port de La Corogne est alors préparée, SMA se trouvant maintenant trop loin de l’archipel des Açores. Cependant aucune fenêtre météo n’est favorable. Le 22 décembre, l’équipe rentre en France pour poursuivre sur une nouvelle opération, en fonction d’une météo exploitable qui leur permettra de prendre la mer à partir de la Bretagne.

Posiiton_Bateau

A terre, Paul entame sa convalescence
Paul Meilhat a passé des examens complémentaires dès son arrivée à l’hôpital de Lorient, un scanner a notamment montré un plus grand nombre de fractures que détecté initialement qui nécessitent 6 semaines d’immobilisation totale (notamment des fractures du bassin plus compliquées que prévues et plusieurs côtes de touchées). Paul est maintenant chez lui en convalescence. Il va lui falloir être patient. Cependant, en lien avec l’équipe de Mer Agitée, il suit très attentivement le déroulement des opérations de sauvetage du bateau.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.