Calvi a offert un très beau spectacle toute la semaine malgré des conditions parfois compliquées dues à la houle et des vents forcissant. La dernière journée aura été plus clémente. Toute la semaine aura été dominé par le Malizia-Yacht Club de Monaco suivi de RealTeam et Engie. Malheureusement pour Malizia, la dernière journée aura été difficile. Dans la troisième course, Malizia-Yacht Club de Monaco skippé par Pierre Casiraghi a heurté la marque et accroché le safran. Le safran tribord a arraché le tableau arrière du bateau, obligeant le monégasque à se retirer des dernières manches. « C’était juste de la mauvaise conduite », a ajouté Pierre Casiraghi. « Les équipiers ont fait un excellent travail cette semaine. Je suis désolé pour eux parce qu’ils ont très bien navigué. » Malizia avait débuté la dernière journée avec une avance de 14 points.

Les enjeux sont donc montés d’un cran, et la bataille pour la seconde place entre Realteam et Argo est devenue un duel pour la tête de la course. D’abord à l’avantage d’Argo, il a ensuite tourné en faveur de Realteam qui a remporté deux victoires sur les troisième et quatrième manches, laissant les Suisses avec un léger point d’avance avant la course décisive. « Ils étaient juste à un point derrière nous, donc le bateau qui sortirait en tête devenait le vainqueur », a expliqué le skipper suisse Jérôme Clerc. « Nous avons fait un bon départ et nous étions en tête au premier jibe, puis nous avons juste dû les contrôler. » Cela réussi, Argo a quant à lui devancé Team ENGIE de Sébastien Rogues sur le dernier bord pour prendre la seconde place. En conséquence, Realteam, l’équipe fondée par Esteban Garcia, remporte la GC32 Orezza Corsica Cup de deux points.

A quelques semaines de l’ultime étape, le Marseille One Design, Realteam détient une avance de deux points sur Argo dans le championnat GC32 Racing Tour 2017.

Sébastien Rogues et le Team ENGIE ont atteint leur objectif de podium à Calvi. « Nous avons bien navigué sur certaines parties, mais nous avons eu des problèmes sous le vent », a déclaré Sébastien Rogues. « Nous n’étions pas très stables mais, comme Malizia a dû abandonner, nous avons fait un bon résultat et nous avons terminé sur le podium. Nous sommes vraiment désolés pour Malizia, mais malheureusement, c’est le jeu de la régate ! »

L’ultime étape de la saison, le Marseille One Design, se tiendra du 12 au 15 octobre.