Primo Cup. L30 et Onefly invités à la fête

J/70

La 36e édition de la Primo Cup-Trophée Credit Suisse a accueilli pour la première fois deux nouvelles classes : les L30 et les Onefly. Le mercure avoisinant les 14°, la brise de 5 à 15 nœuds et la mer plate ont posé les bases d’un cadre idyllique permettant à l’ensemble des équipages de garder un souvenir tout particulier de ce cru 2020.

J/70 : épreuve test pour les équipages
Étonnants du premier au dernier jour, les Russes d’Elf n’ont pas eu à jouer des coudes face aux 65 équipages en lice pour décrocher la timbale avec des manches de 2e,2e,2e et 6e. Rien n’était moins sûr en revanche concernant les deux autres marches du podium finalement occupées par Cer Aprotec – Ville de Genève et Giangiacomo Serena di Lapigio (G-Spottino) du Yacht Club de Monaco. Dans la catégorie Corinthien (amateur), les Anglais de Brutus empochent la victoire sur le fil, à égalité de points avec Cesare Gabasio (Tinnj70) lui-même suivi de Stefano Roberti (Piccinina), tous deux du Y.C.M. Les résultats de l’épreuve n’ont rien de prémonitoires mais peuvent déjà donner un bon indicateur de ce que sera le championnat du monde de la série qui se déroulera ici même, à Monaco, du 18 au 23 octobre 2021. « Le plateau de cette Primo Cup annonce un niveau très élevé pour le mondial. Nous avons vraiment hâte d’y être » note le barreur de G-Spottino qui aura à cœur de repartir avec une médaille autour du cou à l’issue de cette épreuve organisée à la maison.

L30 : de la course au large à la Primo Cup
Pour leur banc d’essai, les équipages de L30, support de prédilection pour les premiers championnats du monde de course au large qui se dérouleront à Malte en octobre 2020, ont eu matière à se défier. Huit bateaux représentant autant de nations ont ainsi tiré leurs premiers bords en baie monégasque. Des débuts totalement maîtrisés par le belge Jonas Gerckens qui a réussi à mettre en difficulté Anastasia Kolesnichenko et son équipage qui terminent deuxièmes. Denis Lankin du Y.C.M s’offre une très belle troisième place. Développé par Rodion Luka, médaillé olympique ukrainien en collaboration avec Andrej Justin concepteur du RC44, le 30 pieds sert de monture aux paires de marins souhaitant s’aligner au départ des Jeux Olympiques de Paris 2024 qui accueillera une épreuve de course offshore en double mixte.

Sans surprise
On va finir par manquer de superlatifs pour qualifier les Suisses de Shensu tant ils ont été fascinants par leur navigation impeccable dans la catégorie Longtze Premier. Une victoire convaincante et indiscutable au même titre que la deuxième place de Qi, imperturbable depuis le début des hostilités. Steffen Schneider (Outsider) s’empare de la troisième place, position qu’il occupait dès vendredi soir.

En Smeralda 888, Beda barré par Timofey Sukhotin remporte la mise devant Botta Dritta et Black Star. La Primo Cup fait office de coup d’envoi du championnat monégasque de la classe actuellement mené par Timofey Sukhotin qui détrône ainsi provisoirement Charles de Bourbon des Deux Siciles, le tenant du titre 2019 et Président de la classe. La série se retrouvera à Monaco du 20 au 22 mars à l’occasion du Challenge de Printemps.

En Melges 20, Valentin Zavadnikov (Oleg Reps) et Path barré par Anatoly Karachinsky, deux sociétaires du Y.C.M, montent sur le podium occupant respectivement la 1e et la 3e place.

Longtze Premier
Dock Side
Onefly

Les sensations au rendez-vous
L’accueil, pour la première fois à Monaco, d’une flotte de Onefly, monotype à ailes et à foils, a suscité la curiosité des spectateurs mais aussi des concurrents. Ces petites libellules des mers ont en effet la capacité de s’envoler au-dessus du niveau de l’eau dès 8 nœuds de vitesse, qu’elles peuvent atteindre en un rien de temps et avec très peu de vent. En marge des régates, 10 bateaux se sont ainsi défiés au pied du Rocher monégasque alternant exhibition et régates.
Christopher Pratt, skipper aux multiples Transat Jacques-Vabre et aux incalculables Solitaire du Figaro faisait partie des têtes d’affiche qui ont répondu à l’invitation du Y.C.M « c’est formidable de revenir ici en Principauté et de naviguer sur un support extrêmement attractif tel que le Onefly. Nous sommes ici, au pieds des montagnes, entre deux régimes d’Est et d’Ouest et c’est vraiment quelque chose d’exceptionnel. »

Le rideau est donc tombé sur cette 36e édition. Alors que la majorité des équipages a quitté la Principauté, d’autres, tels que les J/70 et les Melges 20, se donneront de nouveau rendez-vous du 5 au 8 mars à l’occasion du 5e et dernier Acte des Monaco Sportsboat Winter Series.

Classement de la 36e Primo Cup – Trophée Credit Suisse
J/70 :
1er : Mikhail Sheremetev (Elf) – RUS : 12 points
2e : Nelson Mettraux (CER APROTEC-Ville de Genève) – SUI : 26 points
3e : Giangiacomo Serena di Lapigio (G-Spottino) – MON : 32 points

J/70 Corinthien :
1er : Charles Thompson (Brutus) – GBR : 60 points
2e : Cesare Gabasio (Tinnj70) -MON : 60 points
3e : Stefano Roberti (Piccinina) – MON : 67 points

Smeralda 888 :
1er : Timofey Sukhotin (Beda) – MON : 8 points
2e : Francesco Vauban (Botta Dritta) – MON : 10 points
3e : Paolo Rotelli (Black Star) – MON : 14 points

Longtze Premier :
1er : Jarmo Wieland (Shensu) – SUI : 5 points
2e : Franck Beat (Qi) – SUI : 7 points
3e : Steffen Schneider (Outsider) – SUI : 13 points

L30 :
1er : Jonas Gerckens (Jonas Gerckens) – BEL : 9 points
2e : Anastasia Kolesnichenko (Humphreys Conrad) – GBR : 10 points
3e : Denis Lankin (Maria Naboka) – MON : 11 points

Melges 20 :
1er : Valentin Zavadnikov (Oleg Reps) – MON : 12 points
2e : Alexander Mikhaylik (Alex Team) – RUS : 13 points
3e : Anatoly Karachinsky (Path) – MON : 14 points

Onefly :
1er : Matisse Pacaud – FRA : 8 points
2e : Nicolas Berenger – FRA : 15 points
3e : Eliot Bourgeois – FRA : 15 points