La pression monte pour terminer les tests de qualification

PPL Photo Agency - Copyright free for editorial use only Photo Credit: Benoit Stichelbaut/GGR/PPL ***2018 Golden Globe Race. Lorient - 20 March 2018. French skipper Philippe Péché sail training on his Rustler 36 PRB, sloop, in preparation for the start of The 2018 Golden Globe Race race from Les Sables d'Olonne on July 1

A 3 mois du départ, on sent la pression monté tant chez les concurrents que pour les organisateurs. Un gros dossier spécial paraîtra dan le prochain numéro de Course au Large.

A 3 mois du départ des Sables d’Olonne, le 1er juillet, c’est maintenant une course contre la montre pour certains des 19 navigateurs qui préparent leurs bateaux, finalisent les essais sous gréement de fortune, et bouclent leur distance de qualification en solitaire, avant que la flotte ne se rassemble à Falmouth le 14 juin pour célébrer le 50e anniversaire du départ de Sir Robin Knox-Johnston lors de la première édition du Golden Globe du Sunday Times en 1968/69.

Le Lello 34 COCONUT de Mark Sinclair est arrivé à la marina de Plymouth Haven UK à la fin du mois de mars, après avoir été expédié à l’autre bout du monde depuis Adélaïde. Sinclair a établi sa base à Plymouth pour se préparer à la Golden Globe Race de 2018

Le skipper russe Igor Zaretskiy est maintenant en phase finale de préparation de son Endurance 35 ESMERALDA prêt à être relancé à Alicante en Espagne cette semaine.
Le capitaine indien Abhilash Tomy était occupé à désarmer son yacht de réplique Suhaili THURLYA et elle est maintenant sur un bateau à destination de Rotterdam où il prévoit de baser ses derniers préparatifs.

Le skipper français Loic Lepage prévoit de relancer son Nicholson 32 LAARLAND à la fin du mois d’avril et de le tester dans le golfe de Gascogne tout au long du mois de mai.

Le skipper américain Istvan Kopar prévoit de partir d’Oyster Bay NY à la mi-avril pour lancer la livraison transatlantique de PUFFIN à Southampton via les Bermudes.

Le skipper britannique Ertan Beskardes est à mi-parcours d’un essai de 2 000 milles en solitaire à bord de son yacht Rustler 36 LAZY OTTER de la Sardaigne à Falmouth

La skippeuse britannique Susie Goodall est de retour dans l’eau et a testé son Rustler 36 DHL STARLIGHT sur Gosport.

Le skipper français Philippe Péché a mis son Rustler 36 PRB à l’épreuve au large de Lorient la semaine dernière Photo:
• L’Américain Carl Huber contraint de se retirer de la GGR 2018 mais prévoit de concourir en 2022
• 19 skippers de 12 pays différents prendront le départ – France (4) Grande-Bretagne (3), Australie (2), et un ressortissant pour chacun de ces pays : Estonie, Finlande, France, Irlande, Inde, Italie, Pays-Bas, Norvège, Palestine et Russie.
• Falmouth 50 anniversary Parade of Sail : La Parade nautique du 50e anniversaire, à Falmouth – Joshua ne sera pas présent pour l’évènement, mais son équipage sera là pour faire flotter le drapeau.

Le film “CROWHURST” fait suite à la vague du “MERCY”
Un mois après le lancement de la superproduction de Colin Firth / Rachel Weisz, The MERCY, un autre film sur la Golden Globe Race de 1968 a frappé le monde du cinéma. Alors que le film The Mercy est tournée comme une tragédie amoureuse entre Donald Crowhurst et son épouse Clare, ce nouveau film à petit budget intitulé CROWHURST, se concentre beaucoup plus sur le voyage cauchemardesque de Donald et son suicide ultime. Le réalisateur Simon Rumley est un maître de la narration d’horreur et dans sa critique, Screen Daily rapporte que «le film réaffirme la position de Rumley parmi les cinéastes britanniques les plus intéressants et non conventionnels du moment».