Pôle Minis 6.50 à Lorient

 

Les Minis 6.50 sont nombreux à Lorient et peuvent compter sur les nombreuses entreprises présentes sur place favorisant les échanges techniques.

Jacques Lasnier de Tonnerre Gréement : “L’esprit qui règne chez les Minis est vraiment particulier, c’est très sympa. Beaucoup galèrent, font avec les moyens du bord et chez les Minis, l’entraide n’est pas un vain mot …le tout se fait dans une ambiance de franche camaraderie, potache parfois. J’apprécie particulièrement cette ambiance.
Tonnerre Gréement a une réelle proximité avec les Mini6.50 “et pas seulement parce que leur terre-plein est devant notre bureau”, plaisante Jacques Lasnier. Nous avons la chance à Lorient d’avoir un gros vivier de Minis 6.50 [Une trentaine de bateaux s’entraînent à l’année au Pôle course], on travaille beaucoup avec eux, être partenaire de cette course est aussi un juste retour des choses”.

Le constat de proximité est le même pour Erwan Six d’Intership – Lorient :
“Je suis partenaire de la Classe Mini depuis 4 ans, depuis la création d’Intership. L’entreprise a grandi avec eux : c’était nos premiers clients. Certains sont désormais en Class4o ou en Imoca et nous sont restés fidèles.
L’esprit Mini colle parfaitement à celui d’Intership. Nous aussi nous sommes des “self made man”. Nous avons de réels échanges techniques avec eux. Comme les protos sont des laboratoires de développement et d’innovations, Intership travaille avec eux. Nous cherchons des solutions pour faire évoluer nos produits et les adapter à leurs problématiques techniques : c’est très stimulant et ces échanges permanents nous permettent de faire évoluer nos gammes. Plusieurs Minis testent nos produits, nous font des retours avant la commercialisation définitive.”

Ariane Pershon – Lyophilisé.fr dresse le même constat :
“Bien-sûr on voit les ministes régulièrement au magasin. Depuis 2 ans nous avons développé chez Lyophilisé.fr une gamme de produits stérilisés qui répondent à un besoin spécifique et particulier pour cette classe de bateaux. A bord, ils n’ont pas de déssalinisateur. Ne prendre que du lyophilisé les obligerait à emporter beaucoup d’eau, donc plus de poids. Face à cette problématique particulière nous avons développé notre offre avec ce produit : des plats traiteurs stérilisés. C’est aussi pratique et plus goûteux.
Je dis souvent que notre entreprise grandit avec les Minis et les maris du pôle course en général. Ils nous font beaucoup de retours ce qui nous permet d’ajuster notre offre en permanence. Clairement, cette proximité nourrit le développement de notre entreprise.”

Côté ponton la préparation continue sur les bateaux : les caisses à outils sont de sortie et comme d’habitude l’entraide est de mise.

Les concurrents commencent à scruter et charger les fichiers météo en prévision du départ samedi. Pour l’instant la tendance donne pour le weekend un temps très ensoleillé avec peu de vent (environ 10 nœuds) ; des conditions, somme toute assez confortables, pour la première course de la saison.

La Lorient Bretagne Sud mini partira samedi 8 avril à 11h. Retour des bateaux dimanche selon les conditions météo. Une soixantaine de bateaux sont inscrits.