Plus de 20 IMOCA au Défi Azimut !

Le Défi Azimut est devenu l’un des grands rendez-vous de la classe Imoca. Il aura une saveur particulière cette année avec un plateau assez exceptionnel.
C’était il y a moins d’un an et personne n’a oublié les premières ruades de Charal tout frais mis à l’eau, le bord de reaching lumineux au vent de l’île de Groix et la maîtrise de Vincent Riou sur PRB, qui enlevait devant 14 autres IMOCA le Défi Azimut. La belle histoire de cette course pas comme les autres continue et son succès ne se dément pas, bien au contraire !
D’année en année, l’épreuve est devenue un rendez-vous attendu par les skippers IMOCA qui continuent d’y apprécier la bonne tenue sportive et l’ambiance festive. Un savant dosage qui a fait la réputation du Défi créé en 2011 par la société de solutions informatiques Azimut. Cette année, son skipper Jean-Marie Corteville a décidé de franchir un cran : « Sur le plan sportif, nous avons densifié l’événement avec notamment une grande course au nouveau format de 48H en mer. Et sur le plan de l’accueil, tous les IMOCA seront réunis à Lorient la Base. C’est ambitieux mais essentiel pour la qualité de l’échange, qui reste la valeur clef du Défi Azimut. »

Une affiche idéale
Ce sont non plus trois mais cinq jours de course de haut niveau et de fête qui vont créer l’événement mi-septembre à Lorient. Intelligemment positionné dans le calendrier cinq semaines avant le départ de la Transat Jacques Vabre (départ du Havre le 27 octobre), le Défi Azimut, qui se courra en double cette année, entend bien ne pas être qu’un simple tour de chauffe. Ils seront plus de vingt bateaux, dont quinze foilers, à concourir au départ de Lorient à partir du 18 septembre sur un format revu à la hausse.

Le vainqueur 2018 Vincent Riou revient aux côtés de Sébastien Simon dont il a supervisé la construction du foiler. Leur Arkea Paprec sur plans Kouyoumdjian sera l’un des IMOCA très suivis puisque ce sera sa première apparition en France contre les meilleurs 60 pieds du moment. La confrontation avec Thomas Ruyant sur son nouveau plan Verdier et avec, on l’espère, Apivia de Charlie Dalin (autre foiler Verdier), s’annonce passionnante avec comme référent 2018 Charal de Jérémie Beyou (plan VPLP). Quatre IMOCA au top de la technologie actuelle signés de trois architectes qui apportent chacun leur vision du foiler idéal de 60 pieds, l’affiche est inédite et promet beaucoup.

Du savoir-faire et des surprises
En attendant, la société Azimut a mobilisé l’ensemble de ses partenaires pour que la fête soit complète. Avec le concours de Lorient Agglomération et grâce à son gestionnaire « SELLOR », la flotte IMOCA sera amarrée sur le même site de Lorient la Base, une prouesse logistique quand on sait l’espace que requièrent les nouveaux foils toujours plus impressionnants. Des moyens numériques innovants, la mise en réseau d’une trentaine de médias et les « mediamen » présents à bord vont permettre d’offrir des images inédites.
Et il se murmure du côté de Lorient que l’on devrait croiser à l’occasion des Runs en équipage de nombreux anciens skippers IMOCA et autres légendes du Vendée Globe conviés pour l’occasion et qui ne souhaitent rien manquer de la fête …

INTENTIONS D’INSCRIPTION
11TH HOUR – Pascal Bidegorry et Charlie Enright
ADVENS FOR CYBERSECURITY – Thomas Ruyant et Antoine Koch
APIVIA – Charlie Dalin et Yann Eliès
ARKÉA PAPREC – Sébastien Simon et Vincent Riou
BANQUE POPULAIRE X – Clarisse Crémer et Armel le Cléac’h
BUREAU VALLEE – Louis Burton et Davy Beaudart
CHARAL – Jérémie Beyou et Christopher Pratt
CORUM L’EPARGNE – Nicolas Troussel et Jean Le Cam
GROUPE APICIL – Damien Seguin et Yoann Richomme
GROUPE SETIN – Manuel Cousin et Gildas Morvan
INITIATIVES CŒUR – Samantha Davies et Paul Meilhat
LA FABRIQUE – Alan Roura et Sébastien Audigane
LA MIE CÂLINE – ARTIPÔLE – Arnaud Boissières et Hiroshi Kitada
MACSF – Isabelle Joschke et Morgan Lagravière
MAITRE CoQ IV – Yannick Bestaven et Roland Jourdain
MALIZIA 2 – Yacht Club de Monaco – Boris Hermann et Will Harris
NEWREST ART & FENETRES – Fabrice Amédéo et Eric Péron
PRB – Kevin Escoffier et Nicolas Lunven
PRYSMIAN GROUP – Giancarlo Pedote et Anthony Marchand
PURE – Romain Attanasio
TIME FOR OCEANS – Stéphane Le Diraison et François Guiffant
V AND B SAILING TOGETHER – Maxime Sorel et Guillaume Le Brec
VERS UN MONDE SANS SIDA – Eric Nigon