Pétole pour la flotte de la Normandy Channel Race

Départ Normandy Channel Race 2014
DR

Faute de vent, la direction de course a décidé de ne pas effectuer le parcours côtier et d’envoyer les concurrents directement à la première marque du parcours : l’île de Wight sans passer par les îles Saint Marcouf à l’ouest après avoir contourné une petite bouée de dégagement. Le soleil, lui, n’était pas aux abonnés absents en ce dimanche 25 mai, pour le plus grand plaisir des bateaux accompagnateurs et c’est sous 8 nœuds de vent de sud que la flotte des Class40 est partie tout en douceur rejoindre la bouée de dégagement au sud de la ligne.

Team Work, barré par les ministes Bertrand Delesne et David Raison, effectue un excellent départ à gauche du plan d’eau, tribord amure, mais c’est GDF SUEZ qui atteint en premier la bouée de dégagement en prenant l’option opposée. Il est suivi de très près par Damien Seguin et Jeanne Grégoire sur ERDF – Des pieds et Des mains et Team Picoty – Lac de Vassivière (Jean-Christophe Caso et Aymeric Chappellier). Ce dernier enroule la bouée pour repartir plein nord tandis que les deux premiers et une bonne partie du reste de la flotte préfèrent longer la côte un temps avant de prendre le large à leur tour. Cela est payant pour Team Picoty mais pour combien de temps…

Le vent se raréfie de plus en plus et c’est dans la pétole que les monocoques se dirigent lentement vers les côtes anglaises à l’allure d’un marcheur. 1 mille seulement sépare les 8 premiers. Mais des petits fronts dépressionnaires ne tarderont pas à les rejoindre et à redistribuer les cartes. Cette 5ème Normandy Channel Race s’annonce pleine de rebondissements.