Par ici… les Minis !

Circuit Mini - Départ Transat 6.50 2003
Circuit Mini - Départ Transat 6.50 2003

La classe Mini a récemment publié sur son site internet la liste très attendue des pré-inscriptions à la grande Mini-Transat, alors que les prétendants à la grande transocéanique en solo à la barre d’un petit bateau se bousculent déjà. Premier constat : la liste officielle est déjà pleine à craquer et le clan de ceux relégués en liste d’attente ne cesse d’augmenter. Rappelons en effet que les places sont chères (ou plutôt très convoitées parce que limitées à 72) et que les candidats ne doivent pas lésiner sur la motivation et la ténacité dont il leur faut faire preuve pour décrocher leur ticket d’entrée. Et à jeter un petit coup d’œil sur cette liste déjà trop remplie, on remarque aussi que tous – ou presque – sont déjà qualifiés et remplissent toutes les conditions nécessaires pour s’engager dans la grande aventure. Sur les 63 pré-inscrits (9 places sont en effet réservées), seule une petite dizaine d’entre eux doivent en effet encore s’acquitter du nombre de milles réglementaires et/ou disputer une course qualificative pour valider leur candidature en bonne et due forme.

Le Blevec, Sayer et Douguet de retour…
Difficile aussi de ne pas souligner que des ministes, déjà devenus grands, font leur grand retour sur le circuit pour cette 15ème. Ainsi Yves Le Blevec – le fidèle équipier de Bruno Peyron à bord d’Orange II, qui avait essuyé les plâtres de sa première Mini en 2001 – va-t-il rattraper la barre de son ancien bateau. Un certain Dephemerid’eux (le 151), ce plan Finot-Conq de 1995, vainqueur en titre sur l’épreuve qu’il a remportée en 2003 avec Armel Tripon. Dans cette longue liste, on tombe aussi sur Chris Sayer, le Néo-Zéd, inconditionnel de l’épreuve. En 1999, Chris s’était illustré en décrochant une superbe 3è place à bord de son mini « fait maison » sur une édition qui avait pourtant malmené la flotte entre Lanzarote et la Guadeloupe. Conquis, le Kiwi n’avait pas tardé à retourner dans son chantier en Tasmanie pour donner corps et forme à un plan Backewell-White. Les aléas du calendrier et les règles de qualification l’avaient écarté de la grille de départ en 2003. Ce qui n’avait pas empêché le solitaire des antipodes à prendre le départ « en pirate »…pour terminer 3è hors classement. Cette année et pour sa 3è, Chris is back… dans la liste officielle cette fois Parmi les pré-inscrits qui font dores et déjà figure de favoris, à noter aussi la présence de Corentin Douguet – ce ministe, figariste, régatier affûté – qui avait déjà disputé l’édition 2001. La revoilà bien armé d’un proto dernier cri, un plan Manuard 2003.Un sérieux concurrent, assurément…

LF

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.