Opération de sauvetage internationale pour Abhilash Tomy

0
11
PPL Photo Agency - Copyright free for editorial use only Photo Credit: Indian Navy/PPL/GGR ***2018 Golden Globe Race. The Indian yacht THURIYA, dismasted in the South Indian Ocean 1,900 miles south west of Perth, Western Australia. Solo skipper Abhilash Tomy suffered a serious back injury when the yacht was rolled through 360 degrees on Friday 21st Sept, which had led to a multinational rescue operation.

Une opération de sauvetage internationale est actuellement en cours pour porter secours au navigateur indien Abhilash Tomy, blessé à bord de son voilier qui a démâté au milieu de l’océan Indien à environ 1900 milles au sud-ouest de Perth, en limite de zone de sauvetage.

Ce marin expérimenté de 39 ans était à la 3ème place de la Golden Globe Race lorsque lui et son compatriote irlandais Gregor McGuckin ont subit une violente tempête vendredi dernier, avec plus de 70 nœuds de vent et une houle dépassant les 15 mètres de creux. Thuriya, le voilier de Tomy, a été retourné à 360° et le skipper a subi une sévère blessure au dos, l’immobilisant.La dernière communication de Tomy a été reçue à 08:26 UTC aujourd’hui: “Avaler canette d’ICE TEA. J’ai çà. Vomi le contenu. Poitrine qui brûle”. Position: 39 ‘33.512 S 077’ 41.608 E

Le bateau de McGuckin, Hanley Energy Endurance, a également été démâté à 90 milles au sud-ouest de Thuriya, le navire le plus proche. L’Irlandais, qui n’a subi que des blessures mineures, a monté son gréement de fortune et fait maintenant route vers Tomy à environ 3 noeuds, en constante communication avec la Direction de Course aux Sables d’Olonne, pour l’aider à naviguer et l’informer sur les conditions météorologiques. On s’attend à ce qu’il atteigne la position de l’Indien à la première heure lundi matin. Gregor ne peut plus démarrer son moteur car son carburant a été contaminé. Il a donc l’intention de tenter de rester au près de Thuriya, à l’aide de son ancre, et de surveiller en permanence le voilier de Tomy. Si le temps le permet, le Centre conjoint de Coordination de Sauvetage Maritime (JRCC) de Canberra pourrait lui demander d’abandonner son bateau et d’embarquer à bord de Thuriya pour apporter une première assistance au navigateur blessé. Les médecins de la course du service MSOS au Royaume-Uni seraient alors en mesure de parler directement à Abhilash via le téléphone satellite de Gregor, et d’établir un diagnostic pour apporter les premiers soins appropriés, ainsi que d’informer le JRCC de son état pour aider à planifier le reste des opérations.

Le patrouilleur français, Osiris, situé à 123 milles au sud-sud ouest, se déplace sur zone, avec une assistance médicalisée à bord. Il subit des conditions météorologiques défavorables et n’avance qu’à 4,1 nœuds. Il devrait atteindre la zone lundi : ETA 24/09 10.00 UTC.

Samedi soir, un avion militaire indien P8 Orion a quitté l’île Maurice pour survoler Thuriya afin d’évaluer l’état de son voilier. Les photographies prises par l’équipage montrent que le voilier a été démâté alors que son gréement est toujours attaché à la coque, agissant comme une ancre flottante et ralentissant sa dérive vers l’ouest.
Abhilash Tomy, qui a signalé de graves blessures au dos, est incapable de bouger de sa couchette, mais a entendu l’avion le survoler et a envoyé un signal de reconnaissance en éteignant et rallumant sa balise de détresse.
Deux autres avions, l’un au départ de Perth, et un P8 Orion des Forces de Défense Australiennes opérant depuis la Réunion ont également survolé les deux voiliers quelques heures plus tard et ont réussi à communiquer directement avec McGuckin. Le JRCC de Canberra, qui organise cette opération de sauvetage internationale, en lien avec les autorités indiennes et françaises, est désormais en mesure de positionner des avions au-dessus de leurs têtes lors du déroulement des opérations de sauvetage en mer.
Les autorités australiennes ont également envoyé la frégate HMAS Ballerat type Anzac, au départ de Fremantle, Perth, pendant la nuit. Il lui faudra 4-5 jours pour atteindre la zone, ETA le 27 Sept 23:00 UTC. La marine indienne a également dérouté la frégate INS Satpura et le pétrolier INS Jyoti Mission, en exercice au large de l’Afrique du Sud pour aider au sauvetage