Oman Air vainqueur en GC32 sur la Copa del Rey

Oman Air a remporté la 38e Copa del Rey MAPFRE, troisième épreuve GC32 Racing Tour 2019, après s’être bien défendu face à son rival Alinghi. Après avoir été battu par l’équipe suisse d’Ernesto Bertarelli aux Championnats du monde GC32 en juin, Adam Minoprio et son équipage ont retrouvé leur bon état de forme. « Gagner ici était important pour récupérer la confiance de l’équipe », a déclaré le skipper néo-zélandais, dont l’équipe est maintenant à égalité de points avec Alinghi en haut du classement du GC32 Racing Tour 2019 « La suite va être très intéressante. Nous étions déçus de ne pas les concurrencer davantage sur le titre mondial, donc c’est une bonne chose de remporter l’épreuve ici. »
Bien qu’Alinghi soit déçu de ne pas avoir concrétisé sur cette épreuve, le skipper Arnaud Psarofaghis était cependant toujours satisfait de la performance de son équipe. « À la fin de la compétition, la course se jouait à deux bateaux et nous avons réussi à revenir sur Oman Air au milieu de la journée avec deux victoires, mais ils ont été très forts sur les deux dernières manches. C’est amusant de régater contre eux et ce sera un vrai combat jusqu’à la fin de la saison. »

Red Bull Sailing Team est le troisième équipage à monter sur le podium de Palma, ce qui était ‘l’objectif’ du skipper Roman Hagara. « Nous voulions le podium, et nous avons nettement progressé depuis le début de la saison », a déclaré le double champion olympique autrichien. « Je suis fier de la constance et de la performance de l’équipe ici. Membre de l’équipage de longue date à bord de Red Bull, Hans-Peter Steinacher a identifié une marge de progression avant la fin de l’année. « Avec un nouvel équipage, il n’est pas toujours facile de se battre contre des équipes qui naviguent ensemble depuis des années. Mais il est clair que nous sommes en train de nous améliorer. »

Zoulou termine à la quatrième place, le seul bateau ici à être mené par son propriétaire, Erik Maris. « Je garderai de bons souvenirs de cette régate, » a-t-il déclaré. « Des conditions idéales, une navigation magnifique, je ne vois pas comment elle pourrait être meilleure en termes d’environnement, de réglages, de conditions et de gestion de la course. Comme toujours, le comité de course a été excellent et la quatrième place au sein de cette flotte est un bon résultat. Je suis content que l’on ait bien progressé pendant la régate. »
Malgré de nombreuses expériences en Grand Prix, le besoin de pratique est amplifié sur un catamaran à foils. Keith Swinton, navigateur australien, ne menait un GC32 que pour la deuxième fois de sa carrière, la première datant d’il y a trois ans – une éternité en CG32. « Le niveau est beaucoup plus élevé qu’en 2016, mais il est bon de se rappeler à quel point ces bateaux sont amusants», a déclaré Keith Swinton, qui a pris la barre du Black Star Sailing Team de Christian Zuerrer pour sa première participation à la Copa del Rey MAPFRE. « Il nous manque juste quelques détails, comme par exemple le réglage des safrans. On peut faire de gros gains quand on trouve le bon, mais on peut aussi perdre beaucoup de terrain quand on se trompe. »
Iker Martinez et son nouvel équipage à bord de M & G Tressis Silicius ont surpris tout le monde lors de la première manche de l’après-midi en se faufilant sur le dernier bord et menant la flotte sur la ligne d’arrivée. L’ambiance était à la célébration tandis que les outsiders espagnols doublaient les grandes équipes et remportaient une superbe victoire. Après une semaine de mise en place aussi éprouvante, c’est exactement ce dont le double médaillé olympique avait besoin – pour lui-même, son équipage et ses sponsors. « Nous sommes plus rapides en début de journée quand nous avons de l’énergie », a déclaré Martinez. « Le vent était instable et les conditions étaient difficiles, ce qui était peut-être un avantage pour nous car nous naviguons beaucoup à Palma. Alinghi et Oman Air se livraient un beau duel et nous avons eu la chance de les dépasser pendant ce temps-là. »
« Cette victoire est une belle manière de remercier nos sponsors après les difficultés rencontrées cette semaine. Nous avons perdu notre boat captain à cause d’une blessure avant la régate, puis nous avons cassé notre bout-dehors mais grâce à Red Bull, nous avons pu revenir dans la compétition. Ensuite, notre hauban a rompu, nous faisant manquer toute la deuxième journée de compétition, mais Oman Air nous a aidés à le remplacer. La semaine a donc été difficile, mais nous l’avons vraiment appréciée et terminer ainsi avec une victoire est parfait. »

Les vidéos Icarus Sports du GC32 Racing Tour sont disponibles gratuitement en téléchargement sur ce ftp
http://portal.icarus-sports.com/