Après 10 mois de travail intense, de nombreuses réunions entre le Team Ciela Village de Thierry Bouchard, le cabinet d’architecte VPLP, les calculateurs HDS/Gsea Design et le bureau d’études de CDK Technologies, le trimaran Ciela Village a été mis à l’eau le 4 octobre à Port-la-Forêt. Ce trimaran de 15 mètres de type MULTI 50 va commencer ses premières navigations en Baie de la Forêt en vue de sa participation à la Transat Jacques Vabre.

Il aura fallu 10 mois, 20 000 heures de travail et 15 personnes pour mener à bien cette construction. Des formes tendues inspirées des grands multicoques de course au large, un poste de pilotage bien protégé par une casquette aux formes épurées, chaque détail a été profondément étudié entre les concepteurs, le Team Ciela Village et le bureau d’études CDK Technologies, avec en tête un seul objectif : le gain de poids et la performance.

L’adjonction de foils, désormais autorisés par la règle de la classe Multi 50, permet de viser des vitesses inimaginables sur ce type de bateau il y a encore quelques mois : 40 nœuds soit 70 km/h !

Chantier leader de la classe depuis sa création, CDK Technologies avait déjà refité profondément le premier trimaran Ciela Village (ex Crêpes Whaou 2), avec à la clef une 2eme place pour Thierry Bouchard dans la Transat Jacques Vabre 2015. Une vraie synergie s’était alors créée entre le chantier et le team.

Bien plus qu’une prestation, on peut réellement parler de partenariat entre les équipes de CDK Technologies et de Ciela Village. Les échanges permanents entre les membres du team (aidé dans ses choix par le spécialiste du multicoque Fred le Peutrec et le préparateur Frédéric Bonnet) et le bureau d’études CDK Technologies, sous la houlette de Michel Ollivier assisté de Capucine Cadiou, permettent à Thierry Bouchard de disposer d’un bateau optimisé prêt à tirer ses premiers bords.

Dès sa mise à l’eau le 4 octobre, le trimaran Ciela Village entamera une période de mise au point. Encore quelques moments intenses à vivre pour les équipes de CDK Technologies, qui suivront ensuite avec passion les performances du bateau lors de la Transat Jacques Vabre, dont le départ sera donné début novembre au Havre.