Mini-Transat. Tanguy Bouroullec 3e en proto sur son Pogo Foiler

Tanguy Bouroullec à bord de Cerfrance @C. BReschi

Tanguy Bouroullec à bord de Cerfrance termine 3ème 26 minutes après le vainqueur. Le Pogo Foiler mis à l’eau tardivement a montré un beau potentiel. « Je suis très content d’être arrivé et de faire un podium ! Ce fut un très gros finish avec Axel et François. Il y a eu beaucoup de suspense sur la fin. Ce n’est pas passé pour moi mais l’écart n’est pas catastrophique. Ça fait 3-4 jours que j’essayais de remonter pour limiter la casse en temps car je savais que François avait de l’avance. J’ai pris du retard lorsque j’ai déchiré mon spi médium le long du Portugal. J’ai donc terminé l’étape sous-toilé. On arrive tous les trois ensemble à Las Palmas, Axel avait 7 milles de retard il y a quelques heures et il nous double juste à la fin, c’est assez fou ! Après François et Axel ont terminé en match race deux milles devant moi. Au final ça me fait 26 minutes de retard, donc ça va, je prends. Tout reste à faire dans la deuxième étape ! La sortie du golfe de Gascogne n’a pas été facile. On s’est pris deux fronts. Ensuite dans les alizés portugais la mer était vraiment violente. J’ai eu un peu de casse. Ce n’était pas facile. Pendant deux jours et demi c’était assez dur, il fallait réussir à réduire pour ne pas tout casser. Après le reste de la première étape a été assez paisible. Il fallait s’accrocher pour réussir à remonter sur François, mais les conditions étaient sympathiques. Un peu de vent et du soleil, parfait pour finir ! Je n’ai pas trop pu exploiter les foils. Je ne suis pas allé voler dans les alizés portugais, j’essayais plutôt de freiner pour ne pas casser. Mais bon ils ont quand même servi un peu, notamment pour essayer de revenir sur François, j’étais bien calé sur le foil et ça avançait bien. »