Les Mini à la Trinité

© ©Thierry Martinez / Sea&andCo

A moins d’une semaine du départ de l’édition de la Mini en Mai 2016, la Trinité-sur-Mer commence à voir les Mini 6.50 prendre possession des lieux. Organisée par la Société Nautique de la Trinité-sur-Mer, en partenariat avec la Classe Mini et avec les soutiens de la ville de la Trinité-sur-Mer et du port de la Trinité-sur-Mer, la Mini en Mai est une référence en matière de préparation et de qualification pour la grande famille des Ministes.

Ils seront une quarantaine à prendre le départ de cette régate qui a pour directeur de course Yves Le Blevec, fraîchement rentré de la Transat Bakerly dont il a pris la troisième place. « Ca se prépare, c’est top! La météo prévue est favorable et variée, nous devrions pouvoir faire le parcours complet. Les premiers bateaux arrivent, une quarantaine pour une année sans Transat, c’est bien. Il y a des femmes, des étrangers, des coureurs qui reviennent, et d’autres pour qui ce sera la première navigation en solo. Un mélange d’expériences sympa! ».

La journée de mardi débutera par un parcours côtier en baie de Quiberon au départ de la Trinité-sur-Mer, de 10 à 25 milles selon les conditions météo. Les concurrents enchaîneront directement le parcours large qui les fera prendre le cap vers le nord pour contourner l’île de Sein, puis ensuite redescendre et passer le pont de l’île de Ré, avant une arrivée à la Trinité-sur-Mer, 500 milles plus tard.

Parmi les concurrents, on retrouve le vainqueur de la Pornichet Select 6.50, Pierre Chedeville – 887 Blue Orange Games, qui compte bien confirmer cette belle performance. Il aura du fil à retordre contre Jonas Gerckens – 882 Volvo Viva for Life, qui lui, a pour objectif de prendre sa revanche. Chez les Proto, Ian Lipinski – 865 Grifon, qui a remporté toutes ses courses depuis juillet 2015, sera aux prises avec le reste de la flotte qui compte bien lui voler sa suprématie.

Les festivités ont commencé dès jeudi 19 mai, avec le baptême du Proto n°802 de Charlotte Mery, aux couleurs de l’association Femmes de Bretagne. De nombreuses adhérentes avaient fait le déplacement pour soutenir Charlotte qui, après un beau parcours en voile légère, s’est prise de passion pour la course au large :  » Sur la Pornichet Select, j’étais en mode « découverte ». Maintenant que j’ai un peu démystifié la course au large, j’espère me rapprocher du podium. Je suis encore en pleine découverte du bateau, mais j’ai bien l’intention d’en découdre! J’ai passé une super journée. Plus qu’un baptême, c’était une rencontre. J’étais très contente de partager ce moment avec les Femmes de Bretagne, elles m’ont donné la pêche! Je suis pleine d’énergie et je vais bien sûr penser à elles pendant la course. »

Une autre nouvelle recrue au sein de la classe Mini, Adrien Bernard, en pleine préparation de son Ginto n°463, est lui aussi impatient de prendre le départ : « Ca me tarde! Pour l’instant, j’ai uniquement participé à la Pornichet Select, la Mini en Mai sera donc ma plus longue course et navigation en solo. Je viens de Bordeaux, je suis moniteur de voile à Lacanau et après plusieurs années de convoyage, j’ai eu envie d’y retourner tout seul. Et quoi de mieux qu’en Mini? J’aime la régate, se tirer la bourre avec les copains et voir qui paye l’apéro à l’arrivée. La dernière fois c’était moi, mais j’espère que cette fois-ci mon pilote ne va pas me lâcher et que je vais pouvoir dormir! Mon objectif: Les Sables/Les Açores/ Les Sables cet été et bien sûr la Transat en 2017. Même si l’essentiel, c’est de prendre du plaisir et de faire la course avec le sourire, je compte bien améliorer mon classement et engranger de l’expérience. Le parcours est sympa, j’ai des voiles neuves, y’a plus qu’à! »

Départ prévu mardi 24 mai à 11h00.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.