Un mini 6.50 retrouvé au large d’Ouessant sans son skipper

Le Mini 6.50 Aelig de Stéphane Thomas a été retrouvé au large d’Ouessant sans son skipper. Le marin de 57 ans était « en Irlande pour un parcours de qualification » a expliqué l’association Classe Mini 6.50. La préfecture maritime a confirmé que le skipper se trouvait seul à bord. Il ramenait alors son bateau en Bretagne.
France 3 rapporte qu’Aelig, voilier basé à Lorient, ne donnait plus de signe de vie depuis plusieurs jours. L’embarcation a été retrouvée sans personne à bord. Le bateau et son skipper venaient de participer à un parcours de qualification en Irlande. Samedi 3 août un message est lancé sur les forum de navigants qui fait part de l’avis de recherche du bateau. A la demande des autorités maritimes françaises un avion de surveillance maritime Atlantique 2, de la Marine nationale, a effectué un vol de recherche. A 20h31, l’Atlantique 2 repère l’Aelig à 3 nautiques (environ 5.5 kilomètres) au nord-ouest de l’île d’Ouessant. Le voilier est sous voile et parait vide de tout occupant rapportent les officiers de la Marine Nationale.


Le CROSS (Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage) Corsen engage alors 3 bâtiments de la Société Nationale de Secours en Mer : le canot tous temps Jean Cam de la station SNSM de l’île de Molène, la vedette de la station SNSM du Conquet et le canot tous temps de l’Ile d’Ouessant. Peu après 22h, le canot tous temps SNS 081 Ile d’Ouessant prend en charge le voilier et confirme qu’il n’y a personne à bord. Il procède à son remorquage vers l’île d’Ouessant où le convoi arrive vers 23h.

L’hélicoptère Caïman de la Marine nationale basé à Lanvéoc est engagé à 22h30.
Après plusieurs heures de recherches sur une vaste zone par l’ensemble des moyens engagés (SNSM, aéronefs de la Marine nationale), à 03h10, faute d’éléments nouveaux, le préfet maritime de l’Atlantique décide de suspendre les recherches par moyens dirigés.