Mini 6.50. Une Mini en Mai en 2 parties

Avec des conditions météos violentes annoncées mercredi la Société Nautique de La Trinité-sur-Mer et Yves le Blevec, directeur de course de la Mini en Mai, ont avancé d’une journée le départ de la course partie ce lundi à 14h. Les 84 Ministes ont pris le départ de la première partie de la course sous un soleil resplendissant et 6 à 8 nœuds de vent. Tradition oblige, la Mini en Mai a démarré par un parcours côtier en baie de Quiberon pendant lequel les écarts se sont déjà creusés. Les Ministes ont ensuite fait route en direction de l’île de Groix pour une boucle qui les ramènera à la Trinité-sur-Mer dans la journée de mardi avant l’arrivée de conditions météo violentes. Yves le Blevec, le directeur de course, a prévu de neutraliser la course le temps de laisser passer cet épisode dangereux prévu mercredi, avant de reprendre la route du large dans la journée de jeudi.

La situation à 11h ce mardi
François Jambou (#865 Team BFR Marée Haute) a profité d’options malencontreuses de la part d’Erwan le Mené (#800 Rousseau Clôture) pour prendre la tête du classement en Proto devant le 945 Tartine d’Axel Tréhin.
En Série Ambrogio Beccaria mène la flotte et semble avoir fait le trou avec les autres Pogo 3. Arrivées prévues cette ce mardi après-midi permettant à l’ensemble de la flotte de se mettre à l’abri dès ce soir.
Il y a eu deux abandons dans la nuit, Julien Letissier et Ronan Gabriel. Il se sont retrouvé à 5 bateaux, en compagnie de Jean René GuillouxBenjamin Envoie Le Pépin et Masa Suzuki à se faire aspirer par le courant du mauvais coté de la marque de sortie du chenal de la Teignouse.Le vent est tombé, et ils ont vu tout le reste de la flotte leur passer devant sans rien pouvoir faire. Les trois derniers on pu passer la bouée vers 2h30, les deux premiers, découragés, sont rentrés à La Trinité et ont déclaré leur abandon.

Yves le Blevec, directeur de course : « Bon départ! C’était un joli spectacle, c’est toujours agréable de voir les bateaux naviguer dans des conditions comme celles que nous avons eues aujourd’hui. La course va être intéressante à suivre, les premiers en Proto et en Série ne vont pas se faire de cadeaux. Actuellement, tout se passe très bien. Ils vont passer un début de nuit tranquille, le vent va rentrer après le passage de Groix demain matin tôt. Nous les attendons dans la journée de demain avec toute l’organisation et les bénévoles de la SNT pour la neutralisation, nous allons préparer leur arrivée au mieux dans les conditions« .